Éjecté de la voiture familiale lors d’un accident grave, un chien retrouve ses propriétaires quelques heures plus tard !

Publié le 11/09/2020 à 16h16 Modifié le 16/10/2020 à 23h51

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

En constatant que leur chienne n’était plus dans la voiture alors qu’ils venaient d’être victime d’un terrible accident de la route, ses propriétaires ont cru au pire. Des heures de recherche plus tard et grâce à la mobilisation de la communauté, l’animal a finalement été retrouvé.

Ce mardi 1er août, Stefanie Grows, Duane Lindsay et leur chienne de 3 ans, Roo, avaient passé une agréable journée sur la plage de Bodega Bay, en Californie. Il était temps pour eux de rentrer à la maison, à El Dorado Hills. 2 heures et demi de route les attendaient. Le trajet a néanmoins tourné court de manière brutale. Leur véhicule est entré en collision avec un autre et s’est retourné, rapporte The Epoch Times.

Le couple a survécu. Dès qu’ils ont repris leurs esprits, Duane, qui était néanmoins blessé à la tête, et Stefanie se sont retournés pour s’enquérir de l’état de Roo, qu’ils avaient installée sur la banquette arrière. La chienne n’y était plus et la lunette arrière avait volé en éclats. Ils l’ont cherchée partout aux alentours, mais Roo était introuvable.

Les secours sont arrivés et ont transporté Duane, qui continuait de saigner, et Stefanie à l’hôpital. Cette dernière est sortie peu après et est aussitôt revenue sur les lieux de l’accident. Entretemps, les pompiers et la police routière ont cherché la chienne, utilisant notamment des capteurs thermiques, sans plus de succès.

Le couple a lancé un appel à l’aide sur Facebook et, dès lors, de nombreuses personnes ont participé aux recherches. Des proches, mais aussi de parfaits inconnus, y compris des sans-abris.

14 heures après l’accident, il y a eu du nouveau. Une piste obtenue sur Facebook a mené la famille dans un cul-de-sac, à 5 km de l’endroit où leur voiture s’était retournée. Roo était effectivement là. Elle attendait sagement sous un arbre. Les retrouvailles ont été pleines d’émotion. La chienne souffrait de quelques blessures, mais elle allait s’en remettre.

A lire aussi : Atteint d'une maladie, mortelle dans 80% des cas, seul le chiot le plus faible de la portée survit !

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation