Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Ecolo, un chien Golden-Retriever change la vie d’un petit garçon handicapé !

Publié le 12/05/2016 à 15h28

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Ecolo, un chien Golden-Retriever change la vie d’un petit garçon handicapé !"

Léo, un petit garçon de 10 ans, est atteint de la maladie de Little depuis sa naissance. Né prématuré, à 6 mois et demi, il est paralysé de ses membres inférieurs. L’arrivée d’Ecolo, un Golden-Retriever, lui a fait aimer la vie et a changé tout son univers.

A cause de la maladie de Little, Léo a une paralysie des membres inférieurs qui lui rend la vie très dure. Jusqu’à l’âge de 8 ans, il la vivait très mal, il était très dépendant de sa mère et n’était pas du tout sociable. « Avant, je ne pouvais rien faire, je devais rester en permanence avec Léo. Aujourd'hui nous menons une vie presque normale », a indiqué sa mère.

En regardant un reportage de Handi’Chiens, Isabelle, la maman de Léo, a eu l’idée de lui prendre un chien pour l’aider dans son insertion. Elle s’est donc adressée à Handi’Chien, pour adopter Ecolo, qui avait alors 6 ans. Elle explique que « c'est Ecolo qui a choisi Léo lors du stage d'accueil. Léo a simplement dit : "Je suis grand maintenant, je suis responsable de mon chien !" et depuis ce jour, tout a changé. »

A lire aussi : "Comment voyager avec son chien dans les transports en commun ?"

Depuis l’arrivée du Golden-Retriever dans sa vie, le garçonnet va beaucoup mieux et ne se sent plus seul. Son chien et lui sont devenus des amis inséparables. D’après Isabelle, tout a changé grâce au nouveau compagnon de son fils : « Léo a commencé à manger tout seul et à faire ses nuits ». Le rôle d’Ecolo a dépassé le cadre de l’amitié et de la compagnie ; il veille sur son ami, tel que le rapporte sa mère : « Parfois, on a l'impression que le chien ne fait rien. Mais le fait qu'il soit juste couché à côté de Léo, le rassure, il ressent ses angoisses et m'avertit lorsqu'une crise d'épilepsie se prépare », ajoute-t-elle.

Léo est devenu bien plus autonome qu’avant et surtout beaucoup plus confiant et plus sociable : « Je ne décide plus pour lui. Il choisit ses livres, ses vêtements. Il me propose d'aller au cinéma ou me demande d'aller chez le coiffeur. Léo se soucie beaucoup de son apparence. Ma relation avec mon fils a grandement évolué, nous échangeons sur tout ».

Source et photo : Closer

1501 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !