L'émouvant hommage posthume rendu au premier chien de soutien émotionnel de l'équipe de basket professionnelle des Dallas Mavericks en NBA

Partout où Bailey passait, elle répandait sa joie de vivre et sa bonne humeur. Les premiers à en profiter étaient les joueurs des Dallas Mavericks, équipe de basket américaine. Elle était, en effet, la chienne de soutien émotionnel officielle du club.

Illustration : "L'émouvant hommage posthume rendu au premier chien de soutien émotionnel de l'équipe de basket professionnelle des Dallas Mavericks en NBA"

Bailey était le premier chien de soutien émotionnel à faire officiellement partie d’une équipe de la célèbre NBA, le championnat professionnel de basket-ball nord-américain. Elle n’est malheureusement plus de ce monde et la nouvelle de sa disparition a été annoncée le weekend dernier, rapportait WFAA. Une annonce accompagnée d’un vibrant hommage à la défunte mini-Bernedoodle (croisée Bouvier Bernois / Caniche) de 2 ans.

« Repose en paix, douce Bailey », peut-on lire dans un tweet partagé par Becca Genecov, responsable des réseaux sociaux chez les Mavericks de Dallas, le samedi 27 avril. « Être en charge de tes comptes de réseaux sociaux nous manquera tous les jours. Les câlins, les baisers et le soutien ont rendu chaque jour si spécial », poursuit-elle.

Bailey avait intégré le club texan grâce au service bien-être de ce dernier, qui avait suggéré le recours à un chien de soutien émotionnel pour aider non seulement les joueurs, mais aussi les membres du personnel à gérer le stress.

Les basketteurs sont, en effet, soumis à une forte pression au quotidien liée à la popularité de la franchise, à la leur et aux attentes de résultats de la part des supporters. Les employés du club peuvent également être aux prises avec le stress. La présence de Bailey à leurs côtés leur permet d’évacuer ces tensions et de retrouver le sourire.

« Tu avais tant d’amour et d’attention pour tout le monde »

D’après Heather Mau, adjointe du responsable de la préparation physique des Mavericks et qui s’occupait de Bailey, la chienne était extrêmement proche de joueurs-phares tels que Dwight Powell, Josh Green, Timothy Hardaway ou encore et Maxi Kleber.

Illustration de l'article : L'émouvant hommage posthume rendu au premier chien de soutien émotionnel de l'équipe de basket professionnelle des Dallas Mavericks en NBA
Bailey / Instagram

A lire aussi : Une octogénaire "dévastée" par le vol de son chien sénior lance un appel poignant à son ravisseur

« À partir du moment où je t’ai eue [à mes côtés], tu as illuminé chaque pièce avec ta personnalité. Tu respirais la confiance, et parfois un peu d'audace (tout comme ta mère), mais tu avais aussi tant d’amour et d’attention pour tout le monde », a écrit Heather Mau sur Instagram, avant de souligner son statut de premier chien de soutien émotionnel en NBA.

« Tu nous as été enlevée trop tôt, ma chérie, et je ne comprends pas pourquoi et je ne saurai peut-être jamais pourquoi, mais sache juste que tu as touché tant de gens », a-t-elle ajouté.

Bailey avait elle-même son compte Instagram, suivi par plus de 2300 personnes.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil