Une chienne abandonnée avec une note de son maître expliquant qu'on ne lui avait pas laissé le choix

Découverte seule dans une ruelle, une jeune chienne a été confiée à une association de protection animale. Cette dernière connaissait le motif de l’abandon, car une note expliquant la décision de son ancien propriétaire accompagnait l’animal. Un changement dans le règlement de sa résidence serait à l’origine de cette séparation.

Illustration : "Une chienne abandonnée avec une note de son maître expliquant qu'on ne lui avait pas laissé le choix"

Lilo, jeune femelle Bouledogue Français, a rapidement rejoint sa nouvelle famille après avoir été abandonnée, rapportait le média britannique Express.

La chienne de 9 mois avait été découverte par l’employé d’une fourrière londonienne. Elle se trouvait seule dans une impasse, avec une petite note écrite à la main à ses côtés. L’auteur du message y expliquait qu’il ne pouvait plus la garder, car le propriétaire de son logement avait changé d’avis concernant la présence d’animaux de compagnie dans la résidence.

Illustration de l'article : Une chienne abandonnée avec une note de son maître expliquant qu'on ne lui avait pas laissé le choix
Battersea

La personne y demandait également à celui ou celle qui la retrouverait de lui procurer « un bon foyer où elle serait libre et heureuse ». Lilo a ensuite été admise au refuge de l’association locale Battersea (Battersea Dogs & Cats Home).

L’organisation n’a pas eu à chercher longtemps une maison pour toujours pour la chienne, décrite comme joyeuse et affectueuse. Lilo a, en effet, été adoptée par une nouvelle famille aimante. Son jeune âge et sa race, très recherchée, ont assurément contribué à cette issue rapide.

A lire aussi : Le succès inattendu d'une cagnotte solidaire relance l'espoir d'un avenir meilleur pour un chien à 3 pattes

Le désarroi des possesseurs d’animaux en quête de logement

D’après l’association Battersea, un animal sur 10 arrivant au refuge y est amené car son ancien propriétaire ne trouve pas de logement où les animaux sont acceptés. « La difficulté d'accéder à un logement en location acceptant les animaux de compagnie est malheureusement l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles Battersea voit les propriétaires amener leur animal de compagnie au refuge », indique à ce propos Michael Webb, responsable de la politique et des affaires publiques chez Battersea.

Un projet de loi présenté en mai 2023 vise à empêcher les propriétaires de logements d’interdire aux locataires de posséder des animaux de compagnie sans raison valable. En échange, les propriétaires pourraient demander aux locataires de souscrire à une assurance couvrant d’éventuels dommages causés par leurs animaux.

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 30/01/24

    Mais vivement l'avènement de cette loi.
    Et qu'en France les choses soient claires à ce sujet et avec une loi que l'on ne soient pas obligés de les cacher.

      Répondre (2)   Signaler

    dominique gillet a écrit : 31/01/24

    Bail d'habitation
    Le locataire a le droit de détenir un ou plusieurs animaux domestiques dans son logement (loué vide ou meublé) à condition qu'il assure la jouissance paisible des lieux et de l'immeuble, c'est-à-dire qu'il respecte la tranquillité du voisinage. Le locataire est responsable des dégâts et des troubles anormaux de voisinage que son animal peut causer.
    c'est le cas en France, mais le propriétaire peut interdire la détention d'un chien dangereux de 1re catégorie (chiens d'attaque) par une clause inscrite dans le bail. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2693">https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2693

      Répondre   Signaler


  • Image de profil