Détenus, vétérinaires et bénévoles au secours d'une chienne à 3 pattes rescapée d'une usine à chiots

Victime d’un élevage canin intensif, Lily souffrait de divers problèmes de santé et avait une patte en moins. Un élan de solidarité s’est mis en place pour que cette chienne reçoive une prothèse. Auparavant, elle avait séjourné en prison dans le cadre d’un programme de socialisation.

Illustration : "Détenus, vétérinaires et bénévoles au secours d'une chienne à 3 pattes rescapée d'une usine à chiots"

Lily avait vu le jour dans une usine à chiots. Cette femelle Labrador Retriever chocolat avait récemment été recueillie par Planned Pethood, une association basée à Toledo dans l’Etat de l’Ohio (Etats-Unis).

La chienne était malade, avait le bassin fracturé et il lui manquait une partie de la patte arrière gauche, rapporte WTVG. Un handicap qui serait d’origine traumatique.

L’équipe de Planned Pethood s’est tout de suite mobilisée pour la soigner, la réconforter et l’aider à reprendre confiance en elle-même. Elle était d’ailleurs extrêmement réservée à l’égard des humains.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Détenus, vétérinaires et bénévoles au secours d'une chienne à 3 pattes rescapée d'une usine à chiots
Planned Pethood / Facebook

Grâce à ses bienfaiteurs, elle a réalisé des progrès sur ce plan. « Elle est si joyeuse et douce. Nous voulons qu’elle ait la meilleure vie possible », dit le Dr Samantha Amodeo, de la clinique vétérinaire Perrysburg. La chienne y a été amenée récemment en vue de recevoir une prothèse sur-mesure.

D’après le Dr Amodeo, le handicap de Lily faisait qu’elle s’appuyait excessivement sur sa patte arrière droite, créant un déséquilibre. « Cette prothèse égalisera son postérieur pour qu'elle puisse marcher sans douleur, courir, jouer et sauter », explique la vétérinaire.

A la clinique, la Labrador a été anesthésiée, puis un scan de sa patte amputée a été effectué. Il a été transféré à un spécialiste en orthopédie vétérinaire qui se chargera de réaliser un moule. A partir de ce dernier sera produite la prothèse, en totale adéquation avec la morphologie de la chienne.

A lire aussi : Un chien cachectique se bat pendant 4 mois pour surmonter le traumatisme de l'abandon et recouvrer la santé

Socialisation en milieu carcéral

Les bénévoles et l’équipe vétérinaire ne sont pas les seuls à être venus en aide à Lily. La chienne a également bénéficié d’un projet mené par Planned Pethood en partenariat avec la prison de Toledo. Il s’agit du programme Planned Pethood Prison, qui consiste à attribuer à des détenus des chiens du refuge pour qu’ils prennent soin d’eux et les socialisent.

Grâce à cela, Lily a pu surmonter sa timidité et a retrouvé son énergie et sa joie de vivre. « Elle monte les escaliers, ouvre les portes, sort avec les autres chiens… Ils en sont tous très fiers », se réjouit Teri Tomesek, coordinatrice du programme.

Planned Pethood a lancé un appel aux dons pour le financement de la prothèse, dont le coût est de 2000 dollars (1800 euros environ).

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil