Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

12 chiens affamés, sauvés de la propriété d'un octogénaire. Des corps de chiots ont été retrouvés

Publié le 12/08/2019 à 10h14

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "12 chiens affamés, sauvés de la propriété d'un octogénaire. Des corps de chiots ont été retrouvés"
Photo d'illustration

Dans les Vosges, des chiens ont été découverts agressifs car affamés, dans une grange dans laquelle un homme de 81 ans a été retrouvé au sol. Dans ces lieux, le cadavre d’un canidé a même été déniché. Les bénévoles de la SPA ont placé les toutous dans des refuges. Le vieil homme, lui, a été transporté à l’hôpital.

Une macabre découverte a été faite par les gendarmes, pompiers et membres de la SPA des Vosges à Verpellière, lieudit de la commune de Ban-de-Laveline, ce samedi 10 août. En fin d’après-midi, les premiers ont découvert un homme âgé de 81 ans, au sol dans sa grange. Sauf qu’ils n’ont pu lui prêter secours.

En effet, les forces de l’ordre étaient bloquées à l’entrée des lieux par « treize chiens agressifs » dixit Vosges Matin. Le quotidien départemental raconte que les pompiers, venus en renfort, n’ont également pu passer ce barrage artificiel, mais néanmoins bien réel.

« Les chiots se font manger par les mâles »

Alors, ils ont fait appel à 5 personnes de la Société Protectrice des Animaux. Ces dernières ont réussi à canaliser les canidés avec de la nourriture. Il faut dire que leur état avait de quoi inquiéter. Tous étaient affamés et mal en point, négligés. Une bénévole confie même : « Il y avait un cadavre de chiot en état de décomposition depuis au moins un mois. Les chiots se font manger par les mâles. »

Ce n’était pas la première fois que l’homme de 81 ans a vu ses chiens être sous les feux des projecteurs, comme le confirme la bénévole : « Nous sommes déjà venus chercher plusieurs chiens en septembre, dont une femelle enceinte et une femelle et ses bébés. »

A lire aussi : "La naissance des chiots"

Le maire de la commune a déjà prévu de prendre un arrêté pour divagation. Si l’homme a été transporté à l’hôpital Saint-Charles de Saint-Dié-des-Vosges, les animaux vont, eux, être placés dans des refuges du secteur. Ils vont surtout être soignés et chouchoutés.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !