Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Corse : Un chien tué avec une arme de chasse

Corse : Un chien tué avec une arme de chasse

Publié le 21/12/2017 à 12h03

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Corse : Un chien tué avec une arme de chasse"

Un chien de race Husky Sibérien et âgé d’un an a perdu la vie ce dimanche en Corse du Sud. Il a reçu un tir de fusil de chasse de gros calibre. Sa propriétaire a porté plainte auprès des gendarmes et sollicité l’aide de la Société Protectrice des Animaux.

Accident de chasse ou acte volontaire et malveillant ? Quelle que soit l’intention derrière le tir essuyé par un chien le weekend dernier sur l’Île de Beauté, les conséquences ont été funestes pour l’animal et désastreuses pour sa propriétaire.

Comme le rapporte le site Corse-Matin, en effet, un chien de race Husky Sibérien et répondant au nom de Mani a perdu la vie après avoir reçu un coup de feu de fusil de chasse, le dimanche 17 décembre. Le projectile était vraisemblablement de gros calibre et n’a pas encore pu être retrouvé. Il a traversé le corps du quadrupède, qui était âgé de 1 an, de part en part, ne lui laissant aucune chance.

A lire aussi : "Choisir un chien de chasse"

Cet incident mortel a eu lieu dans le village de Tavaco, dans le département de Corse-du-Sud, à une quinzaine de km à vol d’oiseau d’Ajaccio.

Profondément chagrinée par la mort de son chien, la propriétaire de Mani a fustigé le comportement de certains chasseurs « qui tirent au milieu des habitations tous les dimanches et la nuit ». Elle a indiqué, par ailleurs, qu’il ne s’agit pas du premier incident du genre : « ce n'est pas le premier animal domestique à avoir été victime de ces tirs dans les environs », peut-on ainsi lire de sa part sur le site d’information corse.

Elle a déposé une plainte auprès de la brigade de la gendarmerie de Peri. En outre, elle s’est adressée à la SPA en vue d’obtenir son soutien dans cette affaire. Aucun suspect n’a, pour le moment, été identifié. L’auteur du tir risque 2 ans de prison et jusqu’à 30 000 euros d’amende.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !