Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Cette chienne n’était pas très enthousiaste à l’idée de débusquer les explosifs pour la CIA

Publié le 20/10/2017 à 15h55

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Cette chienne n’était pas très enthousiaste à l’idée de débusquer les explosifs pour la CIA"

Sélectionnée par la CIA pour être formée à la détection d’explosifs, Lulu ne s’est pas montrée très impliquée durant son entraînement. Si bien que la célèbre agence de renseignement américaine a finalement décidé de la laisser vivre sa vie de chienne « civile ».

Visiblement, Lulu n’était pas du tout faite pour le métier… Cette femelle Labrador Retriever à la robe noire était censée rejoindre une des équipes cynophiles de la CIA, la très célèbre agence de renseignement américaine. Comme le rapporte le site Mashable, après avoir été sélectionnée, la chienne devait commencer sa formation pour se spécialiser dans la détection de bombes et autres dispositifs explosifs. Néanmoins, tout ne s’est pas passé comme prévu pour le quadrupède et ses ex-futurs employeurs.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

Lulu n’était pas particulièrement coopérative durant les exercices. Au départ, les formateurs ne s’en sont pas vraiment préoccupés, car bon nombre de chiens retenus pour ce genre d’apprentissage font preuve de réticence les premiers jours. Seulement, pour Lulu, ce manque d’intérêt a duré bien au-delà, et ce, malgré le recours à d’alléchantes friandises.

Finalement, soucieux « du bien-être physique et mental de [leurs] chiens », les entraîneurs « ont donc pris la décision extrêmement difficile de faire ce qui était le mieux pour Lulu et de l’exclure du programme », comme l’explique le site de la CIA via son compte Twitter.

Lulu a ainsi été adoptée par l’un de ses formateurs et fait désormais partie de sa famille, avec enfants et animaux.

Un rôle qui sied davantage à cette sympathique chienne.

Photo : CIA / Twitter

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !