Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Récupérés par la SPA, ces 4 chiens de laboratoire n'ont pas eu à attendre pour démarrer leur nouvelle vie !

Publié le 07/02/2019 à 10h35

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Récupérés par la SPA, ces 4 chiens de laboratoire n'ont pas eu à attendre pour démarrer leur nouvelle vie !" Photo d'illustration

Autrefois, tous les chiens de laboratoires finissaient de la même façon : euthanasiés.De nos jours les temps changent, ces chiens autrefois laissés pour compte ont droit à l'amour d'un foyer. Les efforts de plusieurs associations commencent à payer. Récemment, 4 Beagles ont été récupérés par la SPA, avant d’être adoptés aussitôt. Preuve que la demande des propriétaires est réelle !

Les mentalités changent, concernant les chiens de laboratoire. Il y a encore quelques années, ces animaux n’avaient pas la vie qu’ils méritaient. Une enquête datant de 2014 et signée du Journal du Dimanche assurait que 3 000 chiens servaient de cobayes à la science, chaque année, dans les laboratoires français.

La race préférée étant le Beagle, en raison d’une morphologie quasi parfaite. Il n’est « ni trop grand, ni trop petit, et vient vous lécher la main quoi que vous fassiez », expliquait André Ménache, vétérinaire, mais aussi directeur d'Antidote Europe. Mais aussi parce que « la taille du chien et son poids sont proches de ceux d'un enfant, sa fréquence cardiaque voisine de la nôtre », ajoutait François Lachapelle, le président du Groupe interprofessionnel de réflexion et de communication sur la recherche (Gircor).

Avec une fonction bien déterminée : celle de tester des médicaments. La plupart du temps sans aucune précaution, sans la moindre anesthésie. Ces chiens deviennent des robots.

Recevez les actualités de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

De moins en moins d’euthanasies

Au fur et à mesure des années, des associations, comme One Voice, ont milité pour dénoncer cet abus sur ces animaux. Et, à partir de 2005, l'association Groupement de réflexion et d'action pour l'animal (Graal) offre la possibilité à des centaines de chiens de laboratoire, chaque année, de quitter les labos par la grande porte, et non les 4 pattes en avant. Car, si la plupart des chiens sont euthanasiés, de plus en plus ont la chance de connaître une seconde vie.

C’est le cas, comme le rapporte France 3, de 4 Beagles qui sont arrivés, fin janvier, à la SPA de Cabourg. Et ils n’ont pas vraiment eu le temps de faire le tour de la propriété. Quasiment instantanément, ils ont été adoptés. « Ils sont tous partis pour le week-end . En maison ou en appartement. La plupart des foyers sont des familles avec enfants », précise Matthieu Scherenne, de cette même SPA. « Les gens ont une empathie naturelle envers ces animaux qui ont vécu une drôle de vie : il n'y a pas de maltraitance, mais c'est une vie dans un box avec du personnel et peu d'espace de détente. »

A lire aussi : "La réglementation pour les chiens dits "dangereux""

Des chiens à qui il faut tout apprendre !

Cependant, l’adoption d’un tel canidé ne se fait pas sur un coup de tête. Les chiens de laboratoire ont beau avoir quelques années derrière eux, ils n’en sont pas pour autant socialisés ni même éduqués. « Il faut tout revoir quand on les adopte. Ce sont comme des chiots à deux ans et demi, ils n'ont, en fait, rien vécu », assure Matthieu.

Nos confrères annoncent que d’autres chiens, toujours de Beagles, intégreront prochainement la SPA d’Etalondes afin de connaître la même fin heureuse.

A propos de l'auteur :

1 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 08/02/19

    il devrait être interdit "d'utiliser" des animaux pour les expérimentations. C'est scandaleux. J'espère qu'il y aura de plus en plus de beagles sauvés.

     Répondre  Signaler