Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Béziers (34) : 1 mois de prison avec sursis pour avoir menacé le chien de sa voisine avec un fusil

Publié le 30/06/2017 à 17h22

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Béziers (34) : 1 mois de prison avec sursis pour avoir  menacé le chien de sa voisine avec un fusil"

Le prévenu a reconnu avoir fait une bêtise en sortant son arme, mais a justifié son geste par un ras-le-bol face au comportement de l’animal.

Ce lundi 26 juin, un homme de 69 ans a comparu devant le tribunal de Béziers pour des faits remontant à l’année dernière, d’après Midi Libre.

Le 6 juin 2016, il rentrait chez lui à vélo quand il a été approché par le chien de la voisine, un croisé Boxer / Berger Belge Malinois. L’animal l’avait alors mordu et, pour le repousser, il lui avait donné un coup de pied. Il était ensuite rentré chez lui pour en ressortir son fusil à la main et menacer la propriétaire du quadrupède de tuer ce dernier.

D’après l’accusé et son avocat, Me Apap, ce n’était pas la première fois qu’une altercation éclatait entre les 2 personnes autour du chien.

A lire aussi : "10 habitudes avec vos chiens et qu'ils détestent"

Ils ajoutent également que d’autres voisins s’étaient plaints du comportement de celui-ci. « Il est arrivé sur son vélo et il s'est fait mordre. C'est ça l'histoire et oui, pour repousser le chien, il lui a mis un coup de pied. […] Il n'en pouvait plus des incivilités de cette femme qui laisse divaguer un animal dont tout le monde a peur. […] », explique Me Apap, qui a plaidé la relaxe de son client.

Pour sa part, l’avocat de la victime, Me Carrié, a demandé 3 000 € de dommages et intérêts et 1 000 € de frais de justice, tandis qu’Elsa Teurnier, vice-procureur, a requis 3 mois de prison avec sursis.

Finalement, le prévenu a été condamné à un mois de prison avec sursis, ainsi qu’à l’interdiction de détenir une arme durant 5 années.

551 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !