Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Belgique : un Labrador Retriever abandonné, retrouvé couché sur un tas de fumier

Belgique : un Labrador Retriever abandonné, retrouvé couché sur un tas de fumier

Publié le 03/01/2017 à 09h47

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Belgique : un Labrador Retriever abandonné, retrouvé couché sur un tas de fumier"

L’animal, très amaigri et malade, a été découvert par un randonneur et son chien du côté de Burdinne, dans la province de Liège. Il a été retrouvé le 25 décembre et a ainsi été prénommé Noël.

Durant la période de fêtes de fin d’année, on assiste encore malheureusement à des abandons d’animaux de compagnie par des familles qui partent en vacances (cela arrive également pendant l’été). On ne sait pas si c’est pour cette raison que Noël a été abandonné, mais ce chien était livré à lui-même quand il a été retrouvé par hasard par un promeneur.

Le 25 décembre, jour de Noël donc (d’où son nom attribué par ceux qui l’ont sauvé), un habitant de Burdinne, dans la province belge de Liège, effectuait une randonnée non loin de chez lui en compagnie de son chien, un Berger Belge Malinois. Soudain, ce dernier a remarqué quelque chose sur un tas de fumier et s’est précipité dans sa direction. Ce qu’il venait de découvrir, c’était un congénère ; un Labrador-Retriever mâle, qui devait avoir environ 5 ans.

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

Extrêmement amaigri et faible, il a été emmené d’urgence chez un vétérinaire par l’homme qui l’a découvert, ainsi que sa femme, Claire de Surlemont. Le chien souffrait d’une infection à l’oreille qui a nécessité une opération.

Le couple a ensuite essayé d’identifier le propriétaire de Noël, mais ce dernier ne portait aucun élément d’identification. Peut-être une bonne chose pour le Labrador-Retriever, s’il a été effectivement abandonné et négligé par son ancien détenteur. C’est, en tout cas, l’avis de Claire de Surlemont, qui s’est confiée au journal en ligne belge La Meuse : « En même temps, si c’est pour qu’il traite son chien de cette façon, je n’ai pas envie de le lui rendre... Je préférerais que Noël trouve un nouveau foyer aimant, sans chien mâle. Malheureusement, on ne peut pas le garder pour toujours car nous avons déjà un Berger Malinois mâle et les deux chiens ne s’entendent pas ».

Photo : LaMeuse.be

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire