Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Aulnoye-Aymeries (59) : Elle néglige son chien, puis nie en être la propriétaire

Aulnoye-Aymeries (59) : Elle néglige son chien, puis nie en être la propriétaire

Publié le 07/07/2017 à 17h17

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Aulnoye-Aymeries (59) : Elle néglige son chien, puis nie en être la propriétaire"

Une habitante d’Aulnoye-Aymeries, dans le Nord, a comparu devant le tribunal pour des faits datant de l’été 2016. Elle avait laissé son chien sans soin, ce qui avait alerté les voisins. Tentant d’échapper à ses responsabilités, elle avait ensuite prétendu que l’animal n’était pas le sien, mais celui d’un ami.

Un mois de prison avec sursis et 5 ans d’interdiction de détenir un animal de compagnie… C’est ce qu’avait récemment requis le procureur de la République Jean-Francis Créon à l’encontre d’une habitante de la commune d’Aulnoye-Aymeries, dans le département du Nord, devant le tribunal pour des faits remontant à l’été 2016.

Et c’est finalement la sanction qui a été prononcée par ce tribunal, qui a par ailleurs condamné la prévenue à verser 2 450 € au profit de la SPA, qui s’est portée partie civile dans cette affaire.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

D’après le journal régional en ligne La Voix du Nord, en effet, la dame en question ne s’occupait plus convenablement de son chien, un Beauceron, si bien que les membres de la SPA de Maubeuge, qui étaient venus le récupérer, l’ont trouvé dans un état de santé alarmant. Le chien semblait également particulièrement craintif.

Des voisins, préoccupés par le sort de l’animal, avaient alerté la police, qui a ensuite contacté la SPA locale.

Lorsqu’il lui a été demandé de s’expliquer, la maîtresse du Beauceron a prétendu que ce dernier ne lui appartenait pas, qu’il était à un ami. Des explications qui n’ont évidemment pas convaincu grand monde et qui ne l’ont pas empêchée d’être condamnée

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !