Affaire Élisa Pilarski : l'avocat des chasseurs prend la parole. Christophe Ellul décrit comme un "manipulateur d'opinion publique" !

Publié le 13/11/2020 à 13h18

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Affaire Élisa Pilarski : l'avocat des chasseurs prend la parole. Christophe Ellul décrit comme un
© L'Union

Dans la foulée de la conférence de presse de Christophe Ellul, qui faisait suite à la publication de l’expertise vétérinaire et des résultats ADN incriminant son chien, l’avocat de la société de vénerie s’est exprimé au sujet des propos tenus par le veuf d’Elisa Pilarski.

Ce mardi, Christophe Ellul, compagnon de la défunte victime et propriétaire de Curtis, donnait une conférence de presse en compagnie de son avocat, Me Alexandre Novion. Il y contestait les conclusions du rapport d’expertise vétérinaire et les résultats des analyses ADN. Des éléments selon lesquels seul son chien, un Pitbull, serait responsable du décès par morsures d’Elisa Pilarski, survenu le 16 novembre 2019 en forêt de Retz (Aisne).

Assez rapidement, Me Guillaume Demarcq, avocat de la société de vénerie Le Rallye de la Passion, a fermement réagi aux déclarations du maître de Curtis, qu’il qualifie d’ « exercice médiatique hallucinant », rapporte France 3 Hauts-de-France.

Me Demarcq s’est d’abord dit étonné de la surprise exprimée par Christophe Ellul vis-à-vis des conclusions de l’expertise vétérinaire, alors qu’il y avait « participé, il était présent, lui et son avocat ». Il a tenu à rappeler que les auteurs du rapport « sont vétérinaires, donc ils connaissent parfaitement les animaux ». Avant d’ajouter qu’en leur qualité d’experts judiciaires, ils sont « totalement indépendants ».

L’avocat du Rallye de la Passion a également répondu aux accusations, qu’il apparente à des « affabulations », formulées par Christophe Ellul au sujet de chiens de chasse ayant disparu avant l’examen, morts et enterrés sans certificat de décès. Me Demarcq assure, lui, que tous les chiens sans exception ont pu être examinés.

A lire aussi : Séparés depuis plus de trois ans, ce chien chante de joie lorsqu’il retrouve son propriétaire profondément touché depuis sa fuite (Vidéo)

Il indique, par ailleurs, qu’il n’exclut pas la possibilité de porter plainte contre le propriétaire de Curtis, estimant que ce dernier « est dans une manipulation de l'opinion publique ». Par conséquent, « il devra rendre compte de ses mensonges », poursuit-il.

Signalons enfin que Me Alexandre Novion a annoncé son intention de demander une contre-expertise à la justice. Chose que l’avocat de la partie adverse dit accueillir sans appréhension, car selon lui, « Le Rallye de la passion et même la vénerie en général n'ont rien à cacher ».

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 14/11/20

    On peut se demander qui manipule qui ........... Des résultats au bout d'un an HUM !!!!!!!!!

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/11/20

    c' est vous qui payez les analyses ADN ???

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 16/11/20

    cette triste histoire est sans fin...................faut arrêter maintenant, la pauvre est décédée ainsi que son bébé. Laissons les reposer en paix....De toute façon, cette affaire "pue" et on ne saura jamais la vérité....En attendant CURTIS est en prison !!!! que va t'il devenir ????

     Répondre  Signaler


Articles en relation