Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

9 chiens à qui on a fait croire qu'ils étaient des humains et se sont pris au jeu

Publié le 28/09/2018 à 15h31

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "9 chiens à qui on a fait croire qu'ils étaient des humains et se sont pris au jeu"

Il semble bien que, à force de vivre à nos côtés et de nous observer, les chiens finissent par nous ressembler. Nous empruntent-ils certaines de nos habitudes et attitudes ? A en voir ces 10 photos, on est bien tenté de le croire.

Les plupart des propriétaires de chiens considèrent - heureusement d'ailleurs - ces derniers comme bien plus que des animaux de compagnie. Ils les traitent comme leurs propres enfants et ont même parfois tendance à leur attribuer des caractéristiques propres à l'être humain. C'est ce qu'on appelle l'anthropomorphisme. Ils leur parlent comme on parle à un bébé, transposent sur eux des sentiments typiquement humains, organisent des fêtes en leur honneur, etc.

De leur côté, les chiens, eux, semblent aussi beaucoup s'inspirer des humains, adoptant des comportements et attitudes similaires. C'est le cas des toutous que l'on peut voir dans ces 10 photos...

A lire aussi : "10 habitudes avec vos chiens et qu'ils détestent"

1. Ce chien qui grignote un épi de maïs

2. Ce Rottweiler qui a l'air de dire : "Je t'attendais. Viens, il faut qu'on parle..."

3. Ce chien qui a visiblement beaucoup de travail et qui aimerait qu'on arrête de le déranger

4. Ce chien toujours pressé d'être le premier à table. Eh oui, premier arrivé, premier servi !

5. Ce toutou qui apprécie les moments de détente avec son papa

6. Ce Bouledogue Français qui a bu un peu trop de café

7. Ce chien qui maîtrise totalement l'art du selfie

8. Ce Fox Terrier endormi et bien couvert dans son lit douillet

9. Et ce chien assis, très attentif à la conversation nocturne à laquelle il s'est invité

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !