5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

Pour la sécurité de votre animal de compagnie, certains insectes sont à tenir éloignés. Voyons-en les dangers et les solutions pour le protéger.

Illustration : "5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été "

Nos animaux de compagnie sont la cible de plusieurs types d’insectes qui leur font courir de nombreux risques. En effet, les piqures et morsures exposent les chiens et les chats à des lésions et des maladies graves. Les propriétaires doivent donc avoir en tête la liste des insectes à surveiller.

Voici 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été.

1. Les tiques

Illustration de l'article : 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

Les tiques sont présentes dans tous les environnements extérieurs et connaissent une poussée durant l’automne et le printemps. Aux allures d’araignées de quelques millimètres de long, les tiques se nourrissent de sang. Leurs morsures sont visibles pendant plusieurs semaines.

Elles sont particulièrement redoutables car elles peuvent transmettre des maladies graves et potentiellement mortelles à l’animal dont la maladie de Lyme.

Plusieurs types de répulsifs sont disponibles pour éviter aux animaux de se faire mordre. Au retour des promenades, une inspection en profondeur et de la tête au pied de l’animal est exigée afin de vérifier qu’il ne porte aucune tique.

2. Les puces

Illustration de l'article : 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

Plus petites encore que les tiques, les puces se nourrissent également du sang de l’animal. N’épargnant ni chat, ni chien, ni humain, elles viennent des terres et plantes qui n’ont pas été traitées. Ces insectes ont une capacité grandiose à se multiplier très rapidement.

Après une morsure, le sujet connaît des démangeaisons très intenses. Un animal atteint d’allergie se grattera si fort qu’il s’exposera à de sérieuses blessures. Les victimes jeunes et celles âgées pourraient être atteintes d’anémie en cas d’infestation importante de puces. Ces dernières exposent également à un risque de transmission du ténia qu’on pourra déceler en observant la présence de vers dans les déjections de l’animal.

Divers antipuces sont disponibles pour prévenir les morsures de puces. Un traitement rapide et intégral de tous les animaux ainsi que de la maison est impératif pour éradiquer les infestations qui ont déjà eu lieu.

3. Le moustique

Illustration de l'article : 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

Les moustiques pullulent durant la nuit et là où il y a de l’humidité. Outre les démangeaisons qui suivent les piqures, les moustiques sont également porteurs de maladies.

Plusieurs dispositifs sont disponibles pour empêcher les piqures de moustiques. Il existe également des vaccins préventifs contre une des maladies transmises par les moustiques, la Leishmaniose.

4. La chenille processionnaire

Illustration de l'article : 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

Ces chenilles sont très dangereuses pour les animaux. Se déplaçant en série, les chenilles envahissent les arbres. Dotées de poils urticants, elles provoquent des nécroses chez l’animal qui les touche ou les ingère. Si votre animal de compagnie salive fortement et a la langue qui grossit, il est très probablement intoxiqué.

Il n’existe aucune protection contre les chenilles. Il faut donc tout simplement bien inspecter les lieux pendant la promenade. Si un contact s’est produit, rincez abondamment la bouche de votre animal à l’eau et courez chez le vétérinaire.

5. Les guêpes, les abeilles, les bourdons et les frelons

Illustration de l'article : 5 insectes contre lesquels il faudra protéger votre animal de compagnie cet été

A lire aussi : Un petit chien consacre son odorat à sa passion pour les fleurs

Les chiens s’amusent à courir après ces insectes, ce qui constitue une menace pour ces derniers, incitant à une réponse de défense. Les piqures peuvent être très dangereuses, en plus de la douleur qu’elles provoquent. Un gonflement sévère au niveau de la gorge du chien pourrait l’empêcher de respirer.

Les réactions varient selon le type de piqure. Certaines seront sans graves conséquences et seront vite guéries. Dans le cas où le chien porte encore le dard de l’insecte, il faudra l’en débarrasser, gratter très doucement et non pas le retirer avec une pince qui ne ferait qu’empoisonner davantage l’animal. La douleur peut être apaisée avec de la glace.

L’animal doit cependant demeurer sous surveillance de peur qu’il ne fasse une allergie. Troubles de la respiration, fatigue et gonflements importants sont le signe que l’animal fait une réaction sévère et devra être emmené d’urgence chez un vétérinaire.

1 commentaire