Le sevrage du poulain

Illustration : "Le sevrage du poulain"

Lorsqu’il vit à l’état sauvage, le sevrage d’un poulain, c’est-à-dire la séparation d’avec la mère, se fait aux alentours de ses 10 mois. En élevage les choses sont bien différentes puisqu’un poulain est sevré vers ses 6 mois, voire même plus tôt. Nécessaire, le sevrage peut se faire de différentes manières, de la plus naturelle à la plus brutale. Comment procéder au sevrage de son poulain ? Que se passe-t-il après le sevrage ? Woopets vous en dit plus sur cette étape importante dans la vie d’un cheval qu’est le sevrage.

Réussir le sevrage de son poulain

Pour réussir le sevrage de son poulain et l’aider à devenir un futur cheval courageux et bien dans ses sabots, il est important de limiter le stress qui peut survenir à cette période de sa vie. En effet, la séparation du poulain et de sa mère occasionne un stress important qui peut être à l’origine de problèmes de croissance et de troubles du comportement. C’est la raison pour laquelle il est important de préparer au mieux le poulain à être sevré en utilisant une technique adéquate. Parmi les méthodes les plus fréquentes, on peut citer le sevrage immédiat, le sevrage en groupe au pré et le sevrage progressif.

Méthode 1 : Le sevrage immédiat

De nombreux élevages pratiquent ce type de sevrage, estimant qu’une séparation brutale entre la jument et son poulain est préférable et mieux supportée par l’un comme par l’autre. Avec cette méthode, la mère est retirée d’un seul coup et le poulain est laissé à l’isolement pendant une courte période avant d’être placé avec un autre équidé pour éviter qu’il ne s’attache de manière excessive à son nouveau compagnon.

Dans les élevages où plusieurs poulains sont sevrés en même temps, ils sont souvent placés à deux au box pour qu’ils soient moins agités. Il a toutefois été démontré que les poulains sevrés de cette manière étaient plus stressés et anxieux que les poulains laissés seuls au box pour leur sevrage. L’idéal serait plutôt de les sevrer seuls, chacun dans un espace clos, mais en leur permettant de se voir pour limiter le stress.

Méthode 2 : Le sevrage en groupe au pré

Cette technique de sevrage est pratiquée dans les élevages disposant de plusieurs poulains qui vivent en troupeau et qui doivent être sevrés plus ou moins en même temps. Elle consiste à retirer une ou deux poulinières du troupeau pendant que leurs poulains sont à distance.

Toutes les mères sont ainsi retirées du troupeau à intervalles réguliers sur un laps de temps plus ou moins long. Cette technique plus longue, mais plus douce permet aux poulains de ne pas vivre le stress de la séparation de manière trop intense puisque leur milieu de vie reste sensiblement le même. C’est également une méthode intéressante pour favoriser la socialisation des poulains.

Méthode 3 : Le sevrage progressif

S’inspirant du sevrage naturel, la méthode de sevrage progressif permet, comme son nom l’indique, de séparer la mère de son poulain de manière progressive.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

A l’écurie, le poulain est placé dans un box séparé de celui de sa mère par une cloison lui permettant de la voir et de la toucher mais pas de la téter. A bout d’une semaine à 10 jours le poulain et la jument se désintéressent l’un de l’autre.

Lorsque plusieurs poulains doivent être sevrés en même temps, la technique est la même si ce n’est que les poulains sont placés dans un grand enclos situé à côté d’un paddock où sont mises les juments. Au bout de quelques jours, celles-ci vont s’éloigner petit à petit de leurs poulains, presque comme elles le feraient à l’état naturel. Cette méthode est particulièrement appréciée pour sa douceur et pour le peu de stress qu’elle provoque.

Sevrage du poulain et transition alimentaire

Si un sevrage correspond à la séparation du poulain de sa mère, il est également synonyme d’une véritable rupture dans son régime alimentaire puisque le poulain ne peut plus téter le lait maternel.

Pour éviter l’apparition de troubles digestifs tels que les diarrhées, il est indispensable de préparer la transition alimentaire du poulain. Pour habituer progressivement le poulain à son changement de régime alimentaire, il est important d’introduire un aliment de transition comprenant des matières premières végétales et des produits laitiers avant de démarrer le processus de sevrage.

A lire aussi : Le cheval en demi-pension

Manipuler son poulain pendant le sevrage

Que vous ayez choisi l’une ou l’autre des techniques de sevrage existantes, il est indispensable de manipuler régulièrement le poulain avant qu’il soit sevré. Vous pouvez ainsi l’habituer à porter un licol, à marcher en main et à être pansé. Le sevrage et les manipulations que vous aurez à faire en seront d’autant plus facilités. N’hésitez pas à commencer ces manipulations dans les jours qui suivent la naissance du poulain. Plus vous commencez tôt, plus il vous sera facile d’approcher votre poulain et de l’éduquer.

Comment gérer la période post-sevrage ?

A l’issue du sevrage du poulain, il est important de varier son environnement. L’idéal est de placer les poulains sevrés en pâture pour limiter le développement de comportements anormaux (tics entre autres).

Si le poulain doit vivre en box, notamment en hiver, il est important qu’il soit stimulé régulièrement. Manipulez-le. Faites-le sortir en pâture avec d’autres chevaux adultes et pensez à distribuer des fourrages en quantité.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation