Comment préserver son cheval de la chaleur ?

Illustration : "Comment préserver son cheval de la chaleur ?"

Le soleil brille, les cigales chantent, il fait chaud : c’est l’été. Pour vous protéger de la chaleur, vous allez mettre de la crème solaire, boire davantage, limiter vos efforts et vous mettre au maximum au frais et à l’ombre. Mais qu’en est-il de votre cheval ? Comment faire pour le protéger du soleil et de la chaleur en cas de canicule ? D’ailleurs, pouvez-vous encore le monter ? Woopets vous propose différentes méthodes à suivre pour préserver au mieux votre cheval de la chaleur. Explications.

Le cheval et la résistance à la chaleur

Lorsqu’il est au repos, la température corporelle du cheval oscille entre 37,5 et 38,5°C.

Entre 5 et 25°C environ, le cheval n’a pas d’effort particulier à faire pour maintenir sa température corporelle. En cas de fortes chaleurs, l’organisme du cheval cherchera en revanche à s’économiser pour réguler au mieux sa température.

C’est grâce à sa transpiration et à la dilatation de ses vaisseaux sanguins que le cheval est capable de se rafraîchir seul. Néanmoins, il est absolument nécessaire de lui offrir de l’eau en quantité et de l’aider à se rafraîchir si besoin afin qu’il puisse réguler sa température corporelle plus facilement.

Quelles méthodes pour protéger son cheval de la chaleur ?

Lorsqu’il fait chaud, vous pouvez agir pour aider votre cheval à supporter les températures. Découvrez 6 méthodes que vous pouvez mettre en place conjointement ou non pour préserver votre cheval de la chaleur.

Méthode 1 : Offrir un abri à son cheval

Votre cheval vit au pré toute l’année ? Pour qu’il puisse se protéger à la fois du soleil et des intempéries, il faut qu’il ait accès à un abri composé d’au moins 3 murs. Idéalement, placez-le dans une pâture qui dispose d’arbres afin que votre cheval puisse se mettre à l'ombre aux heures les plus chaudes de la journée. Faites tout de même attention à ce que les arbres en question ne soient pas toxiques pour votre compagnon !

Si votre cheval vit en box, laissez-le à l’abri toute la journée. Pour l’aider à mieux supporter la chaleur, faites baisser la température ambiante en arrosant le sol de l’écurie.
Ne sortez votre cheval qu’au petit matin et en fin d’après-midi, si possible dans une zone d'herbe. Vous pouvez même le laisser profiter de sa pâture la nuit afin qu’il puisse brouter, se dépenser et profiter de températures plus fraîches.

Méthode 2 : Hydrater correctement son cheval

En période de chaleur, la priorité est de veiller à ce que votre cheval s’hydrate correctement. Il doit avoir de l’eau à volonté, mais attention, pas à n’importe quelle température. Lorsqu’elle est trop froide, l’eau peut être le point de départ de coliques.

En moyenne, un cheval boira jusqu’à 40 litres d’eau chaque jour. Néanmoins, lorsque les températures sont élevées, cette quantité peut doubler. Pour lui permettre de boire à sa soif, proposez-lui de l’eau via un abreuvoir automatique ou remplissez régulièrement son seau ou son bac. Vérifiez que l’eau est propre et n’hésitez pas à la renouveler si nécessaire.

Votre cheval ne boit pas assez à votre goût ? Proposez-lui une pierre à sel. En consommant du sel, votre cheval aura soif et ira naturellement s’hydrater.

Bon à savoir : En période de chaleur, un cheval perd énormément de minéraux en transpirant. La pierre à sel peut être une bonne manière de lui en apporter. Vous pouvez également proposer une cure d’électrolytes à votre cheval pour qu’il bénéficie à nouveau des minéraux essentiels à sa bonne santé.

Méthode 3 : Protéger son cheval des insectes

En plus de la chaleur, votre cheval peut être fortement dérangé par la présence de nuisibles envahissants : les insectes. Mouches, moucherons, moustiques, taons… nos compagnons sont rapidement agacés par leur présence et leurs piqûres !

Pour aider votre cheval à faire face à ces différents insectes, vous pouvez l’équiper d’une couverture en nid d’abeille et éventuellement d’un masque anti-mouche. Il pourra ainsi brouter et profiter de son paddock un peu plus sereinement.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Méthode 4 : Réduire le rythme de travail de son cheval

Lorsque les températures sont élevées, les efforts de votre cheval doivent être réduits sous peine de mettre sa santé en danger. Il est d’ailleurs conseillé de stopper le travail lorsque les températures sont extrêmes.

Idéalement, travaillez-le aux horaires les moins chauds de la journée et faites des séances plus courtes qu’à votre habitude. On évite donc de monter son cheval entre 11 et 16h ! Vous pouvez également en profiter pour sortir en balade dans des zones ombragées si vous en avez la possibilité.

Méthode 5 : Panser régulièrement son cheval

Quand il fait très chaud, l’organisme du cheval cherche à se réguler en suant. Or chez le cheval la sueur contient 4 fois plus de sel que celle de l’homme.

Pour éviter à votre cheval de développer des irritations liées à sa sueur, prenez le temps de le panser correctement. Utile, le pansage vous permettra également de passer un bon moment en harmonie avec votre animal.

Méthode 6 : Rafraichir son cheval

Pour permettre à votre cheval de mieux supporter les fortes chaleurs, vous pouvez l’aider à se rafraîchir.

Pour ce faire, offrez-lui une à deux douches par jour en insistant sur le poitrail, l’intérieur des cuisses et les membres.

Attention à la méthode employée lorsque vous douchez votre cheval ! Pour ne pas provoquer de choc thermique, l’eau doit être à température ambiante. De même, mieux vaut commencer par les membres pour remonter progressivement sur le reste du corps, de l’arrière-main vers l’encolure.

Bon à savoir : Une fois la douche terminée, passez un couteau de chaleur sur l’ensemble du corps de votre cheval pour retirer l’excédent d’eau. Si vous ne le faites pas, l’eau résiduelle réchauffera encore votre cheval plutôt que de le rafraîchir. N’hésitez pas à alterner plusieurs fois la douche et le couteau de chaleur pour aider votre cheval au mieux.

Chaleur et problèmes de santé chez le cheval

Les coups de soleil

Votre cheval a des balzanes ou des marques blanches ? Sa robe est de couleur claire ? Il peut présenter une certaine sensibilité de la peau, et développer des coups de soleil, voire même des pathologies cutanées. Pour le protéger des UV du soleil, vous pouvez appliquer de la crème solaire sur les zones blanches de son corps, et en particulier sur ses balzanes et son bout du nez. Vous pouvez également le protéger à l’aide d’une couverture anti-UV.

La déshydratation

Le corps d’un cheval est composé à 70% d’eau. S’il n’a pas la possibilité de s’hydrater suffisamment, son organisme va puiser dans les réserves d’eau qui sont contenues dans son tube digestif. Les crottins devenant plus durs, ils seront plus difficiles à évacuer pour le cheval qui pourra alors développer une colique.

Lorsque la déshydratation est très prononcée, les reins peuvent entrer en souffrance. Des lésions peuvent même apparaître dans les cas les plus graves.

Bon à savoir : Pour vérifier si votre animal est correctement hydraté ou non, vous pouvez réaliser un test en pinçant la peau de votre cheval au niveau de son encolure. Si la peau revient immédiatement à la normale, votre cheval est bien hydraté. Si la peau revient à la normale en 2 à 3 secondes, la déshydratation est présente mais légère. Elle met plus de 10 secondes à revenir à sa place ? Appelez votre vétérinaire sans attendre : votre cheval est en danger.

A lire aussi : Protéger son cheval du froid

Le coup de chaleur

Vous faites travailler votre cheval de manière trop intensive sous des températures importantes ? Si les conditions climatiques sont trop extrêmes et que votre cheval n’est plus capable de réguler sa température corporelle en suant, il peut développer un coup de chaleur.

Si la température corporelle du cheval monte de manière trop importante, votre cheval risque le pire. Lorsqu’un équidé fait un coup de chaleur, sa température peut grimper jusqu’à 41 degrés. Votre cheval est en danger de mort ! Il faut absolument faire baisser sa température au plus vite en le rafraîchissant à l’aide de douches et de linges humides. Vos actions n’ont pas d’effet sur votre cheval ? Appelez votre vétérinaire sans attendre !

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation