Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les précautions à prendre en cas de griffures de chat

Les occasions de se faire griffer par un chat sont nombreuses : jeu, peur, bagarre, prédation… et les griffures peuvent être plus ou moins graves. Les griffes de nos petits félins domestiques peuvent avoir des répercussions locales : rougeur, douleur… mais aussi entrainer des pathologies plus lourdes comme la maladie des griffes du chat.

Nous allons donc voir quelles précautions prendre en cas de griffure de chat, mais aussi comment les éviter en apprenant à reconnaître les situations à risques.

Mon chat m’a griffé

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les griffures de chat peuvent être graves, il est donc important de pas négliger leur prise en charge.

En fonction de la situation : toilettage, soins par exemple, il est important de mettre le chat en sécurité en le descendant de la table par exemple et de le laisser au calme pour qu’il retrouve ses esprits.

Maintenant à vous, les griffures sont souvent localisées sur les membres avant : mains et avant-bras ; mais il n’est pas exclu des localisations sur les jambes ou le visage (dans ce dernier cas, pas d’hésitation, il faut consulter un médecin en urgence).

Nettoyage et désinfection des plaies

Dans un premier temps, nettoyer les plaies avec de l’eau du robinet froide et du savon. L’eau froide va permettre de limiter le saignement.

Séchez vos lésions en les tamponnant avec une serviette propre ou du papier essuie-tout.

Utilisez une solution désinfectante type eau oxygénée ou chlorhexidine que vous appliquez largement sur les lésions.

Il est fortement conseillé de consulter un médecin après avoir réalisé ces soins pour qu’il évalue la gravité des lésions, s’assure que la désinfection a été correctement réalisée et prescrive le cas échéant des soins plus poussés ou une antibiothérapie.

Quels risques après une griffure ?

Les risques peuvent être de deux natures : locaux et / ou généraux.

A lire aussi : "Maîtriser un chat agressif"

Pour ce qui est des risques locaux, une plaie mal nettoyée peut laisser place à une infection voire un abcès.

Pour les risques généraux, les griffes des chats peuvent transmettre des maladies bactériennes. C’est le cas de la maladie des griffes du chat due à Bordetella hensilae ou la pasteurellose due à Pasteurella multocida. Une griffure de chat qui semble mal évoluer, devenir rouge, gonfler… doit être prise au sérieux. Les bactéries colonisent le site de griffure et remontent jusqu’aux ganglions, les faisant gonfler.

Pourquoi mon chat m’a griffé ?

Les raisons de griffures sont nombreuses et variées. Dans presque tous les cas, le chat aura prévenu avant de griffer : ses oreilles s’abaissent, le poil se hérisse, son regard change et parfois des vocalises ou grognement se font entendre. Dans ces situations, vous devez arrêter toute stimulation de votre chat, laissez-le se calmer et soyez patient, en fonction de la situation, cela peut prendre de quelques minutes à plusieurs heures.

Si les épisodes d’agression se multiplient, il est important que vous essayiez de mettre en évidence les situations qui les engendrent. Si vous n’y arrivez pas, demandez conseil à votre vétérinaire.

Mon chat risque-t-il quelque chose ?

D’un point de vue médical, votre chat ne risque rien. Mais attention, les chats ayant mordus ou griffés doivent normalement faire l’objet de 3 visites sanitaires chez leur vétérinaire traitant afin de s’assurer qu’ils ne soient pas porteurs de zoonoses (maladies transmissibles de l’animal à l’homme et inversement).

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !