Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Nourrir un chat stérilisé

Les besoins nutritionnels des chats sont variables d’un individu à l’autre, il y a l’âge bien évidement – chaton, junior, adulte, mature, senior -, mais aussi le sexe. Il ne s’agit pas de se dire qu’un mâle n’a pas les mêmes besoins qu’une femelle, mais surtout qu’un mâle castré n’a pas les mêmes besoins qu’un mâle entier (idem pour la femelle).

Mais pourquoi il y a-t-il des différences et pourquoi en tenir compte ?

Quels besoins pour un chat stérilisé ?

Votre chat vient d’être stérilisé et on vous propose de changer d’alimentation, mais pourquoi ? La stérilisation des chats intervient généralement vers l’âge de 6-8 mois, c’est un âge intermédiaire souvent qualifié de junior. Votre chat n’est plus un chaton, mais il n’est pas encore un adulte (en quelque sorte un ado).

Un chat stérilisé a besoin d’environ 20 à 30% d’énergie en moins qu’un individu entier, il est donc extrêmement important de diminuer ces apports journaliers. Cette demande en énergie moins importante est due à plusieurs choses : pas d’hormones à produire, diminution du comportement d’exploration du territoire, pas besoin de chercher un partenaire, moins de bagarres…

Quels risques pour mon chat ?

Dans le cas où vous n’adapteriez pas les rations de votre chat, le principal risque est la prise de poids excessive et rapide menant à l’embonpoint puis à l’obésité. L’embonpoint et l’obésité sont des problèmes bien connus de nos jours que ce soit chez l’homme ou chez les animaux domestiques. Les chats castrés sont souvent plus casaniers, moins actifs et la prise de poids est d’autant plus rapide. Et avec cette prise de poids, on risque de voir apparaître à terme : essoufflement, difficultés locomotrices, problèmes dermatologiques, pathologies urinaires…

Les problèmes urinaires sont fréquents chez les chats castrés, mâles et qui plus est d’intérieurs. La castration empêche le développement du tractus urinaire, qui reste fin et se bouche plus facilement ; la sédentarité des chats d’intérieurs favorise la sédimentation des cristaux dans la vessie et la formation de calculs. Le risque d’obstruction des voies urinaires est alors très important et les conséquences peuvent être dramatiques. L’alimentation de base et moyenne gamme, riche en minéraux et acidifiant peu les urines vient considérablement aggraver cette situation. Il est donc vital de choisir un aliment de bonne qualité pour mettre toutes les chances de son côté.

A lire aussi : "Nourrir son chat d'intérieur"

Quel aliment choisir ?

Il existe de nombreux aliments pour les chats stérilisés, vendus aussi bien en grandes surfaces qu’en magasins spécialisés ou chez les vétérinaires. Une bonne alimentation permet de garder un animal en bonne santé plus facilement, privilégiez donc les circuits spécialisés proposant des produits « haut de gamme ». L’aliment de votre chat stérilisé doit :

  • Etre allégé en lipides
  • Etre confectionné à partir de protéines de haute qualité provenant de muscle
  • Contenir des fibres en quantité suffisante pour obtenir une sensation de satiété rapidement
  • Etre équilibré en minéraux pour éviter le développement de cristaux et par la suite de calculs urinaires.

Certains aliments sont aussi enrichis en régulateurs de boules de poils (graines de psyllium…) pour faciliter leur transit dans le tube digestif (problème rencontré chez les chats d’intérieur).

Si vous souhaitez absolument garder votre ancien aliment pour chat adulte, c’est possible, mais en diminuant la quantité distribuée de 20 à 30 %. Le risque est que votre chat demande en permanence à manger (encore plus!) car la quantité distribuée ne sera pas suffisamment rassasiante. A cette demande excessive de nourriture pourront venir se greffer des problèmes de comportement plus grave : syndrome du tigre...

Croquettes ou boîtes ?

Les aliments pour chats stérilisés existent sous les deux formes. Les croquettes gardent un côté pratique, faciles à distribuer et sont moins chères au quotidien. Les aliments humides – boîtes ou sachets fraicheur – reviennent plus chers, mais sont souvent préférés par les chats. L’aspect humide et odorant attire plus le chat.

La tendance actuellement observée en nutrition est la bi-nutrition : un peu d’aliment sec et un peu d’aliment humide.

Cependant, il n’y a pas vraiment de règle, ni d’obligation. La seule chose est de mettre à disposition de votre chat de l’eau fraîche en quantité suffisante lorsque sa ration est composée de croquettes. Les croquettes contiennent très peu d’humidité, comparées aux boîtes qui en sont composées à 80 %.

La prise de boisson est aussi très importante pour limiter la fabrication de calculs urinaires.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !