Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Mon chat refuse d'utiliser sa litière, pourquoi ?

Les chats sont des animaux très soigneux vis-à-vis de la propreté, ils passent du temps à faire leur toilette et font leurs besoins dans des endroits calmes et les recouvrent. Mais parfois nos chats d’intérieurs développent des troubles de la propreté et délaissent leurs litières pour éliminer leurs besoins à des endroits quelque peu inappropriés (tapis, canapé…). Pourquoi votre chat si propre devient-il malpropre ? Nos réponses.

Le chat et la propreté

De l’avis de tous, les chats sont des animaux extrêmement propres, qui passent une bonne partie de leur journée à faire leur toilette. La propreté n’est pas tout à fait innée pour votre chat, c’est au cours de ses premières semaines de vie au contact de sa mère au d’un autre chat adulte que votre chat va acquérir ce comportement. En observant sa mère, le chaton va comprendre qu’il doit éliminer autre part qu’à l’endroit où il dort par exemple, c’est par mimétisme qu’il va utiliser la litière. Mais parfois cet apprentissage ne se fait pas bien pour plusieurs raisons, abandon de la portée, maman pas très au courant de l’éducation à donner…

Pourquoi mon chat n’utilise-t-il pas la litière ?

L’utilisation de la litière est presque innée chez les chats d’intérieur, mais il est parfois nécessaire d’apprendre la propreté à votre chaton ou de faire une séance de rappel à votre chat adulte.

Un chat ne devient pas malpropre par plaisir ou par vengeance. Ce problème peut avoir pour origine un problème comportemental (peur de la litière, surpopulation, déménagement…) ou à des troubles pathologiques (cystites…).

Le changement du bac à litière, ou de la litière elle-même (vous passez d’une litière agglomérante à de la végétale par exemple) peuvent ne pas plaire à votre chat qui pourra manifester sa gêne ou plutôt sa désorientation par de la malpropreté. Rappelons que le chat est un animal d’habitudes et que tout changement dans son environnement ou sa vie doit être fait en douceur. Pensez à l’habituer, à faire une transition avant de lui imposer un changement.

Un chat adulte qui devient malpropre peut aussi l’exprimer en raison de douleurs lors de la miction. Le chat associe alors sa litière à un endroit où il a mal ; et vous ne pouvez pas lui en vouloir de ne pas aller dans un endroit où il a mal, non ?

La sensibilité du chat aux odeurs peut aussi être à l’origine d’un délaissement du bac à litière. Certains chats ne supportent pas d’entrer dans une litière déjà souillée. Pas d’autres choix que d’éliminer les souillures après chaque passage du chat dans sa litière.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Comment apprendre la propreté à votre chat ?

Si votre chaton a perdu sa maman, il va falloir la remplacer pour l’alimentation, mais aussi pour l’éducation ! Pour l’apprentissage de la propreté, certains chatons sont plus réceptifs et comprennent assez vite que l’aire d’élimination (bac à litière) est bien plus sympa que le canapé pour faire ses besoins, il peut gratter, retourner les granulés dans tous les sens ! Pour les autres, il va falloir les aider. Lorsque vous l’observez bien, vous verrez que le chaton avant d’éliminer change de comportement, il gratte le sol, le renifle et s’accroupit : plus une seconde à perdre déposez le directement dans le bac à litière. Attention ne criez pas, ne le disputez pas, votre chaton ne comprendrait pas. Il ne doit surtout pas associer la litière à un endroit où il est puni !

Pour attirer le chat dans son bac à litière, il est possible de le nettoyer avec de l’eau de Javel. Son odeur particulière d’ammoniac attire les chats qui ont tendance à essayer de la recouvrir en faisant leurs besoins.

Le bac à litière

Pour les chatons en apprentissage, préférez un bac ouvert facilement accessible pour votre compagnon. Pour les adultes, un bac fermé sur le dessus peut être utilisé – ils préfèrent un peu d’intimité.

A lire aussi : "Pourquoi mon chat n'est pas propre ?"

L’important est que le bac à litière de votre chat soit situé dans un endroit calme de la maison, ou il ne sera pas dérangé pendant l’élimination. On oublie donc les emplacements près de la machine à laver qui risque de faire fuir le chat lorsqu’elle se met en mode essorage, on oublie aussi les lieux de passages ou les endroits trop à l’écart (grenier, garage…).

Le bac à litière doit être suffisamment grand pour que votre chat puisse se retourner sans mal à l’intérieur et puisse gratter les granulés sans tout mettre à l’extérieur d’un seul coup de patte.

Le changement de comportement d’un chat vis-à-vis de sa litière doit être synonyme de consultation chez le vétérinaire afin de s’assurer de l’origine du problème.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !