Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pourquoi mon chat n'est pas propre ?

Comme tout bon chat qui se respecte, avec l’arrivée du froid, le cocooning est de rigueur. Seulement voilà, votre chat n’est pas vraiment propre et votre intérieur si cher à son cœur, n’est plus aussi accueillant à vos yeux. Alors, vous préférez laisser votre minou à l’extérieur, bien trop souvent, amplifiant ainsi son mal-être. Le chat « auto-nettoyant » n’est plus, son comportement laisse à désirer. Voici quelques conseils pour aider votre chat à retrouver ses repères, pour rétablir une ambiance feutrée féline et une relation de confiance entre vous.

L’acquisition de la propreté se fait dès le plus jeune âge

Un chat est propre par nature s’il n’élimine pas sous lui ou sur son lieu de repos. Sa zone d’élimination est soit bien délimitée, soit répartie à certains endroits stratégiques notamment pour les mâles entiers, qu’il conviendra de stériliser avant la maturité sexuelle pour éviter ce comportement naturel de marquage.

L’acquisition du chaton se fait avec la mère qui le dépose aux lieux propices à l’élimination et qui stimule son sphincter par léchage. Il urine alors en moyenne 3 à 5 fois par jour. L’adoption d’un chat est souvent source de difficultés si son passé est parsemé d’embûches, surtout pour un chaton « orphelin », l’absence de la mère ne facilitant pas une acquisition efficace. Il a peut-être vécu dehors tel un chat libre et les substrats naturels de terre ou de sable lui sont plus familiers que ceux d’une litière dans un bac ou la vie en collectivité, dans un refuge, avec des espaces étroits et peu d’aménagements pour respecter l’intimité de chaque chat.

Environnement et bons réflexes sont à revoir

De petits détails sont à considérer pour proposer de nouvelles solutions, une adaptation progressive et optimiser vos chances de succès : la miction et son grattage indispensable, la composition de la litière, la taille et l’emplacement du bac, le nombre de bacs et leurs propretés, les odeurs et bruits associés….Pour une toilette féline impeccable, prévoyez 1 bac de plus qu’il n’y a de chats chez vous, tous localisés à l’abri des passages et du bruit, éloignés des zones de jeu, d’alimentation ou de repos de vos chats.

A lire aussi : "Mon chat refuse d'utiliser sa litière, pourquoi ?"

Le choix et la dimension du bac sont importants : 1,5 fois la longueur de votre chat, aux rebords pas trop hauts et avec une bonne visibilité autour pour lui donner la possibilité de contrôler ses arrières même aux toilettes. La litière est à répartir sur au moins 3 cm d’épaisseur. Propreté de l’endroit chaque jour est de mise, en évitant les déjections à vue ou d’éventuelles souillures laissées par un autre chat. Le changement de litière avec savonnage du bac (sans produit autre que savon) est à prévoir toutes les 2 ou 3 semaines.

La malpropreté touche près d’un chat sur 5

Si votre chat présente des difficultés à aller aux endroits habituels, il est temps d’en parler à votre vétérinaire et d’en comprendre les raisons. Une infection urinaire ou génitale, une incontinence, une diarrhée, une fréquence des mictions anormale et un abreuvement augmenté, un vieillissement accéléré, une arthrose douloureuse qui l’empêche d’accéder au bac ou de s’accroupir… sont autant de facteurs aggravants qui méritent un traitement adapté.

Si à l’inverse, il refuse volontairement d’aller dans son bac et qu’il modifie son comportement, vous arrose parfois les tapis, les meubles et les portes…même devant vous, c’est que la cohabitation devient délicate, pour votre chat essentiellement. Il vous exprime ainsi son mal-être, son stress face à un évènement source d’inconfort comme l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, d’un autre chat ou d’un chien, un déménagement, les préparatifs des vacances, de nouveaux horaires de travail, des travaux dans la maison...

La clé : retravailler la qualité de votre relation avec lui, le rassurer sans le punir, rétablir un climat chaleureux, serein pour que la litière soit à nouveau attractive. La diffusion de phéromones félines, de synthèses ou naturelles, à appliquer sur certaines zones de votre intérieur facilite et prévient souvent ces périodes difficiles.

Et n’oublions pas, un chat heureux est un chat propre, ses toilettes ne sont pas forcément les vôtres, elles ont leurs propres règles de fonctionnement, leurs secrets qu’il vous appartiendra de décrypter.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !