Vidéo - Un pompier chante une chanson à un chaton errant. Aujourd'hui, cela fait 3 mois qu'il a été adopté par la brigade

Publié le 09/12/2020 à 15h59

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Illustration : "Vidéo - Un pompier chante une chanson à un chaton errant. Aujourd'hui, cela fait 3 mois qu'il a été adopté par la brigade" © Pompiers de Xi'an / Douyin

Un pompier chinois a été filmé pendant qu’il chantait une chanson à un chaton, qui s’était invité dans la caserne et y avait élu domicile. La vidéo montrant le tendre échange qui a eu lieu entre l’homme et le jeune félin est devenue virale en un temps record.

Le mois dernier, une vidéo où l’on voit un pompier et un chaton dans un moment de belle complicité a fait le tour des réseaux sociaux en Chine et ailleurs dans le monde. C’est sur la plateforme Douyin, l’équivalent chinois de TikTok, que la séquence a été publiée et a connu un succès retentissant, comme le rapporte le Daily Mail.

Le pompier en question, appartenant à la brigade de Xi’an dans le nord-ouest de la province du Shaanxi, était en train de chanter une chanson tout en tenant un chaton errant et en le caressant. Quand il a fini, il a demandé au petit chat s’il trouvait qu’il avait bien chanté. Ce à quoi l’animal a répondu par un miaulement ressemblant au mot « hao », qui signifie « bien » en mandarin. Le soldat du feu et ses collègues ont alors éclaté de rire.

A lire aussi : Une association fait tout pour sauver la vie d’un chaton retrouvé dans le moteur d’une voiture

Ces derniers ont d’ailleurs adopté le chaton. Le félin s’était introduit dans leur caserne il y a 3 mois et n’en est plus ressorti depuis. Les pompiers en ont fait leur hôte permanent. Ils lui ont aménagé un petit coin comprenant un panier, une gamelle de nourriture, un récipient pour l’eau et même l’incontournable boîte en carton.

Le chaton n’a pas l’intention de quitter la caserne de sitôt, puisqu’il y trouve tout ce dont il a besoin, à commencer par des personnes qui l’aiment et prennent soin de lui.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation