Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une militaire fait la rencontre d’un chaton pendant son service en Afghanistan

Publié le 25/10/2018 à 11h17

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Une militaire fait la rencontre d’un chaton pendant son service en Afghanistan" © Christine Bouldin

Une jeune femme militaire américaine a toujours eu un faible pour les chatons. Alors, quand elle en a rencontré un en Afghanistan, pendant son service, qui présentait en plus un problème de santé, elle n’a pu passer outre. Elle s’en est occupée et l’a ramené dans son pays…

Un militaire n’est pas un être dénué de tout sentiment. Bien au contraire. Il croit en sa patrie, défend sa famille, ses concitoyens. Il protège tout ce qui l’entoure et n’a qu’un ennemi bien ciblé. Christine Bouldin, militaire américaine, était récemment déployée en Afghanistan lorsqu’elle a fait la rencontre d’un petit chaton qui a bouleversé sa vie.

Il en faut donc peu, parfois, pour renverser un militaire émotionnellement. Ce chaton avait besoin de soins spéciaux et en urgence. Il errait, depuis quelque temps, autour du campement. Ce chaton présentait d’énormes oreilles et ne marchait pas droit sans tomber sur le côté. « Je n’avais jamais vu un chat comme ça. Je me sentais tellement désolé pour elle. Elle ne pouvait pas se lever et se retourner », explique-t-elle à Animal Channel.

A lire aussi : "Vacciner son chaton"

En réalité, le chaton souffrait d’hypoplasie cérébelleuse. Il s’agit d’une maladie neurologique caractérisée par des difficultés à se déplacer et conserver l’équilibre. Du moins, le terme maladie n’est guère le bon puisqu’il s’agit surtout d’un manque de coordination qui n’altère en rien l’espérance de vie du félin.

Une vie à 2 aux Etats-Unis

Rapidement, le chaton nommé Félix s’est mis à faire confiance à Christine, qui lui donnait à manger et à boire. « Elle était si gentille et je peux dire qu'elle appréciait que je prenne soin d'elle quand sa mère est partie. Elle me fait encore parfois pleurer parce qu'elle me regarde comme si j'étais sa mère. » Dès lors, il paraissait inconcevable de rentrer aux Etats-Unis sans ce chaton à ses côtés.

Elle a rencontré un vétérinaire à Kaboul qui l’a mis en contact avec une sorte de passeur. Ce Pam Constable a donc pris l’animal le temps que toutes les démarches soient faites dans les règles. Finalement, Christine a pu ramener sa boule de poils avec elle aux USA. Aujourd’hui, les 2 vivent ensemble et sont heureux de partager leur quotidien. Christine fait tout son possible pour rendre la vie de Félix extraordinaire.

6714 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Neri dès sa naissance. En effet, le Maine Coon est une race de chat avec certaines prédispositions à développer quelques maladies et je préfère me prémunir d'un éventuel accident ou d'une maladie comme la dysplasie des hanches " (Pedro, VRP à Gap)

Si vous aimez votre chat, faites comme Pedro, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !