Une femme heureuse de retrouver son chat disparu depuis 18 mois

Illustration : "Une femme heureuse de retrouver son chat disparu depuis 18 mois"

Dewie s’est enfui de sa maison à Adélaïde, une ville située en Australie. 18 mois après sa disparition, Jacquii Steen, sa propriétaire, a commencé à perdre espoir. Jusqu’au jour où elle a reçu un appel téléphonique de la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA).

La perte d’un animal domestique est une épreuve terrible. Jacquii Steen a été bouleversée quand Dewie, 6 ans, a disparu. Elle a sonné aux portes des voisins, contacté des cliniques vétérinaires et des refuges pour tenter de retrouver son compagnon. « Il n’y a pas eu une semaine où je n’ai pas pleuré en pensant à ce qui aurait pu lui arriver », a-t-elle confié.

© 7NEWS Adelaide

Hélas, ses recherches sont restées infructueuses pendant 1 an et demi. « C’est un sentiment horrible lorsque votre animal de compagnie disparaît », a déclaré sa propriétaire à Daily Mail. « Ce n’est pas seulement un animal de compagnie, c’est un membre de votre famille. »

Identifier son animal domestique

Contre toute attente, Jacquii Steen a reçu un jour un appel téléphonique de la RSPCA, expliquant avoir retrouvé le félin à 20 kilomètres de son domicile. Le personnel a dû installer un piège pour capturer le chat au pelage noir et blanc. Il a été identifié grâce à sa puce électronique.

© 7NEWS Adelaide

Jacquii Steen a été heureuse de récupérer son chat, après une si longue absence. Dewie a été rendu à sa famille avec une plaie au front, mais rien de grave. Comme l’animal était en bonne santé et avait pris beaucoup de poids, sa propriétaire a supposé qu’il avait été recueilli par d’autres personnes.

A lire aussi : Un chaton, dont la tête tremble à cause d'une maladie neurologique, est en quête d'une vie meilleure

© RSPCA

Sans la micropuce, il est peu probable que Jacquii Steen ait retrouvé son chat un jour. « Il est tellement important d'identifier vos animaux de compagnie. Cela réunit les familles », a-t-elle estimé.

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !