Une famille découvre la joie de retrouver son chat à 160 kilomètres du domicile et disparu depuis 2 ans

Publié le 13/12/2020 à 09h39

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Une famille découvre la joie de retrouver son chat à 160 kilomètres du domicile et disparu depuis 2 ans" © Loretta Reynolds

A la recherche de son chat depuis 2 ans, une Néo-zélandaise a récemment réussi à le récupérer grâce à une cage-piège installée là où il avait été vu, à 160 km de son domicile.

Il y a 2 ans, Loretta Reynolds et sa famille étaient en vacances à Wanaka, ville située dans l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, et à près de 300 km de leur maison se trouvant à Temuka. C’est là que leur chat, répondant au nom de Cooper, avait disparu. Le félin a finalement été retrouvé la semaine dernière, comme le rapporte Stuff.

Loretta Reynolds n’a cessé de chercher Cooper depuis ce jour-là. Même si les chances de le revoir s’amenuisaient à mesure que le temps passait, sa propriétaire ne voulait pas perdre espoir.

Elle a bien eu raison de ne pas baisser les bras. Le vendredi 27 novembre dernier, elle s’est rendue à Twizel, à 160 km de chez elle, car une habitante avait une posté une photo de l’animal sur les réseaux sociaux, pensant qu’il était errant. La dame en question expliquait que Cooper s’introduisait régulièrement dans sa propriété pour manger la nourriture de son chat.

Loretta Reynolds ne parvenait toutefois pas à mettre la main sur son ami à 4 pattes. Il n’était pas question qu’elle abandonne pour autant. Le jeudi suivant (3 décembre), elle a refait le voyage en emportant, cette fois-ci, une cage-piège. Le jour-même, Cooper s’y est retrouvé enfermé. Elle a réussi à le capturer en toute sécurité et l’a ramené à la maison.

Encore sous le coup de ses 2 années d’errance, le chat a besoin de temps pour se réhabituer à la vie de famille. Sa maîtresse, qui qualifie ce sauvetage de « miracle », n’a pas l’intention de le bousculer. Le plus important, c’est que Cooper soit de retour auprès des siens.

A lire aussi : Une chatte déprimée après une grossesse difficile, se bat pour son chaton et adopte 2 chatons orphelins

Par ailleurs, il doit être vu par un vétérinaire, car il a gardé quelques séquelles de la longue période passée dans les rues, notamment l’état de son pelage et de ses yeux.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation