Une chatte déçue par les humains trouve du réconfort auprès d'un troupeau de vaches

Daisy n’aime pas vraiment les humains. Il faut dire que certains n’ont pas été très tendres envers elle : à l’âge de 7 mois, la chatte avait déjà subi 2 abandons, et n’avait quasiment connu que la vie de refuge. Heureusement, elle a fini par trouver du réconfort dans un endroit inattendu.

Illustration : "Une chatte déçue par les humains trouve du réconfort auprès d'un troupeau de vaches"

Daisy n’était qu’un chaton lorsqu’elle a franchi la porte d’un refuge de la RSPCA (Angleterre) pour la première fois. Après une adoption ratée, la féline avait été contrainte d’y faire son retour. Elle montrait des difficultés à s’entendre avec les humains et les autres félins du foyer, et ses propriétaires avaient jugé qu’il serait trop compliqué de la garder.

Il était clair que Daisy ne démarrait pas la vie de la bonne patte. La pauvre féline pensait que personne ne pourrait la rendre heureuse… Et pourtant, une femme nommée Ruth Grice a changé sa vie.

Le paradis de la ferme

L’éleveuse de vaches laitières a décidé d’accueillir Daisy chez elle, et contre toute attente, la chatte s’y est intégrée à merveille. Elle s’est liée d’amitié avec les génisses de sa nouvelle maîtresse, et dort même dans le foin avec elles ! Un véritable paradis.

Illustration de l'article : Une chatte déçue par les humains trouve du réconfort auprès d'un troupeau de vaches

RSPCA Radcliffe Animal Centre / Facebook

Ce n’est pas tout : Daisy et les veaux sont devenus les meilleurs amis du monde. « Elle a trouvé un endroit confortable dans l’étable des veaux, et maintenant, elle est très heureuse, a déclaré Ruth à Metro. Elle se sent si bien ici. Nous sommes très heureux de l’avoir adoptée ! »

Ruth, propriétaire d’une ferme dans le Leicestershire, a confié qu’elle ne savait pas dans quoi elle s’embarquait lorsqu’elle a adopté Daisy. Bien que la féline ne s’entendait pas avec les humains, Ruth a choisi de lui laisser sa chance, et aujourd’hui, elle ne regrette rien.

« C’est exactement ce dont Daisy avait besoin »

« Tout comme les humains, les chats ont des besoins et des personnalités qui leur sont propres. Ils viennent d’horizons très divers et il se peut qu’ils aient été mal socialisés lorsqu’ils étaient de jeunes chatons », explique Ella Carpenter, responsable au sein de la RSPCA.

Illustration de l'article : Une chatte déçue par les humains trouve du réconfort auprès d'un troupeau de vaches

A lire aussi : Une chatte traumatisée par sa terrible rencontre avec un chariot élévateur réapprend à faire confiance aux humains

RSPCA Radcliffe Animal Centre / Facebook

« Certains chats considèrent les humains comme des menaces et trouvent leur comportement dérangeant. Heureusement, de nombreux environnements peuvent leur procurer ce dont ils ont besoin. Les écuries et les fermes font partie de ces endroits idéaux, et c’est exactement ce dont Daisy avait besoin », a-t-elle ajouté.

1 commentaire