Une chatte âgée, malade et errante montre sa joie de porter un collier de chat domestique (vidéo)

Porter un collier n’est d’ordinaire pas ce que préfèrent les félins. Mais pour Elka, cela signifiait qu’elle ne serait plus jamais errante. Elle a retrouvé l’amour d’un foyer grâce à une bonne samaritaine qui lui apporte toute l’attention qu’elle espérait.

Illustration : "Une chatte âgée, malade et errante montre sa joie de porter un collier de chat domestique (vidéo)"

Elka est une chatte âgée d’environ 18 ans qui a eu la vie dure. Son ancien propriétaire l’avait malheureusement dégriffée afin qu’elle n’abîme pas son intérieur. Un acte cruel causant une douleur intense interdit en France, qui revient à amputer une partie du doigt de l’animal et provoque des dommages irréparables.

L’homme avait ensuite abandonné lâchement sa pauvre minette dans une colonie de chats sauvages de son quartier.

Heureusement, de bons samaritains l’avaient remarquée et ont contacté Brenda Wilkinson, la fondatrice du refuge Hands of Mercy Cat Sanctuary, qui lui est venue en aide.

Un lien très fort

Elka était apeurée par les humains. La pauvre était en plus dans un bien triste état, si bien que sa sauveteuse doutait de sa capacité à se remettre. Néanmoins, elle était bien décidée à transformer sa vie.

Elka a donc été conduite chez le vétérinaire qui lui a prescrit un traitement à vie visant à neutraliser les effets indésirables de ses problèmes intestinaux. « J'avais vraiment l'impression que nous avions peu de temps ensemble. Alors j'ai tout fait pour qu'elle se sente aimée », a confié Brenda à The Dodo.

Elka s’est vite détendue et a offert ses plus beaux ronronnements à sa mère adoptive.

Un jour, quand Brenda mettait leurs colliers à plusieurs autres résidents, Elka l’a regardée intensément. La femme lui en a donc offert un orange vif qu’elle lui a placé autour du cou.

« Je pouvais nettement ressentir sa joie. C’est comme si elle se disait : oh mon Dieu, quelqu'un m'aime. J'ai de nouveau une maison », a expliqué Brenda. Les vidéos postées sur Facebook en témoignent. La minette adresse un signe de patte affectueux en guise de remerciement.

A lire aussi : Elle n'en croit pas ses oreilles lorsqu'un refuge l'appelle au sujet de son chat, perdu 2 ans plus tôt

Elka vit chez Brenda depuis 6 mois. Contrairement au pronostic du vétérinaire, elle est en pleine forme. « Elle est persistante et elle ne prendra pas un non pour une réponse. Elle a un caractère bien trempé », a plaisanté Brenda.

La femme a décidé de garder auprès d’elle ce petit être plein de tendresse. Elle pourra ainsi profiter d’une retraite paisible aux côtés de sa mère adoptive aux petits soins et sous le charme. « Et elle n'aura plus jamais à savoir ce que ça fait de ne plus porter de collier parce qu’elle est désormais à la maison », a conclu Brenda.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 22/07/22

    Vous plébiscités le port du collier alors que c'est un danger reconnu pour les chats.. trop de pendaison involontaire subit a cause de cela, et même avec les colliers soit disant sécurisés.. trop de blessures au coup, aux pattes se coinçant dedans, ect...
    Le collier est a proscrire chez les chats, et ceux avec une clochette n'en parlons pas !!

      Répondre   Signaler


  • Image de profil