Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chat
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Un homme aurait tué son voisin pour venger son chat !

Un homme aurait tué son voisin pour venger son chat !

Publié le 08/10/2018 à 11h08

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un homme aurait tué son voisin pour venger son chat !" Photo d'illustration

Dans le sud de la France, un drame s’est noué dans un petit village d’ordinaire tranquille et calme. La faute à la mort d’un chat. Son propriétaire, convaincu que ce décès est dû au chien d’un fils d’un voisin, veut régler lui-même le compte du canidé. Mais le voisin, en voulant calmer le jeu, a reçu une balle en pleine poitrine.

A Fuveau, dans les Bouches-du-Rhône, la vie est d’ordinaire paisible. Surtout dans l’impasse des Mésanges, qui a malgré tout connu un drame fin septembre. Jean-Pierre Moulaire, président de l’association du quartier, a été abattu par l’un de ses voisins d’un tir de fusil de chasse en pleine poitrine.

A lire aussi : "Un chat voit son maître lui construire un pont pour lui éviter de sauter !"

Ce septuagénaire aurait été tué pour une histoire…de chat. Didier Signes, le meurtrier présumé, n’aurait pas supporté de découvrir le cadavre dépecé d’un de ses chats, comme le rapporte Corse Matin. Cet homme d’une cinquantaine d’années, arrivé depuis plusieurs années avec sa femme dans la ville, est persuadé que la mort de son félin est due au chien de l’un des fils de la future victime.

Le meurtrier présumé s’est rendu à la gendarmerie

Selon des témoins, Didier Signes aurait crié : « Je vais le buter ton chien » avant de retourner chez lui chercher son fusil de chasse. Devant la maison de Jean-Pierre Moulaire, le quadragénaire veut se venger sur l’animal. Le premier nommé tente de raisonner son voisin enragé. Il se serait placé devant le canidé. Pas assez pour faire reculer le meurtrier présumé.

Après avoir tiré, il retourne chez lui, puis prend la fuite avec sa femme en voiture. Une voisine raconte : « Je l'ai vu repasser pour rentrer chez lui, la carabine vers le sol. Il était comme, décomposé, anéanti par ce qu'il venait de commettre. »

Après une courte fuite, l’homme s’est rendu de lui-même à la gendarmerie afin d’avouer son geste. Il doit, depuis, être déféré au parquet d’Aix. Le village, lui, est sous le choc.

1033 partages

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !