Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le cat yoga, une discipline plus populaire que jamais !

Publié le 02/05/2019 à 18h12 Modifié le 03/05/2019 à 08h39

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Le cat yoga, une discipline plus populaire que jamais ! " © Fanny Roederer

En vogue aux États-Unis, le cat yoga a progressivement traversé l’Atlantique. En Alsace, les cours d’Eva Markgraf et de l’association Era sont complets. Le succès est tel qu’il faut réserver bien en amont pour apprendre à se relaxer en compagnie de chats récupérés en fourrière ou sauvés après un abandon. Chacun y trouve son compte.

« On avait posé un chat sur moi, et puis il ne bougeait plus, je suis restée zen, c'était une très bonne expérience », raconte une participante. A Vendenheim, en Alsace, le cat yoga a fait son apparition sous la houlette d’Eva Markgraf. Cette discipline, directement importée des États-Unis, a de plus en plus d’adeptes à travers le monde.

A lire aussi : "Pâtée pour chat ou croquettes ? Que choisir ?"

« Il y a des gens sur liste d'attente. La présence des chats permet de travailler sur l'appréhension qu'ont certaines personnes face aux chats, d'autres utilisent ce moment pour approfondir leur rencontre avec l'animal », explique à nos confrères de France 3 Fanny Roederer, présidente de l’association Era (Ethique et respect animal), qui a été à l’origine du développement de cette pratique.

Les chats se voient offrir une seconde vie

Un univers qui se rapproche de la ronronthérapie. « On ressent l'énergie des chats tout au long de la séance. Les entendre miauler, c'est que du bonheur », réagit une autre participante. Le succès est au rendez-vous, puisque les cours d’une heure par semaine sont complets. Il faut réserver plusieurs semaines à l’avance pour avoir le bonheur d’approcher Titi, Andrew ou encre Mousse.

Des chats récupérés à la fourrière ou récupérés après un abandon. Des félins qui retrouvent une seconde vie entre les murs de l’association. « En 2018, nous avons récupéré 1 128 chats dans notre refuge. Nous avons dépensé 163 000 euros de frais vétérinaires pour leur assurer une bonne santé avant qu'ils ne partent en famille. » Des familles qui, on n’en doute pas, viennent en amont s’inspirer des techniques de relaxation enseignées par Eva, plus populaire que jamais !

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !