La merveilleuse amitié entre une fillette malade et le chat du quartier qui prévient ses crises

Cela fait 2 ans que la petite Theodora-Pearl et le chat d’un voisin sont amis. Grâce au félin, cette enfant souffrant d’une maladie cardiaque a moins de crises et s’épargne bien des visites aux urgences.

Illustration : "La merveilleuse amitié entre une fillette malade et le chat du quartier qui prévient ses crises"

Un adorable chat à la robe noir et blanc aide la fille des voisins à se prémunir des crises auxquelles elle est sujette à cause d’une maladie, rapporte Plymouth Live.

Âgée de 3 ans, Theodora-Pearl Asten vit dans le quartier de Chaddlewood à Plymouth, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Elle est atteinte d’une affection cardiaque appelée syncope asystolique réflexe. Elle donne lieu à des crises et à des pertes de connaissance, notamment lorsqu’elle est en phase de stress ou d’excitation.

Pour sa mère Taya Asten, certains gestes banals du quotidien deviennent de véritables défis. Comme faire monter et descendre l’enfant de la voiture. Des moments particulièrement délicats où, parce qu’elle est soit trop excitée, soit angoissée, elle risque de s’évanouir.

Heureusement, elle peut compter sur le chat des voisins, qui est toujours là pour l’accueillir lorsqu’elle rentre à la maison. Il attend systématiquement le retour de la fillette en voiture et s’empresse de la rejoindre pour recevoir des câlins de sa part. En étant focalisée par l’animal et grâce à sa présence apaisante, Theodora-Pearl Asten devient beaucoup plus calme et évite la crise.

Illustration de l'article : La merveilleuse amitié entre une fillette malade et le chat du quartier qui prévient ses crises
Taya Asten / Facebook

Une bénédiction

Taya Asten explique que ce chat est tout bonnement « une bénédiction » pour la famille depuis 2 ans. Avec lui à ses côtés, l’enfant a pu s’épargner d’innombrables visites aux urgences.

A lire aussi : Explorateur et mannequin à ses heures perdues, Philibert le Sibérien met des étoiles dans les yeux des internautes

La maman de 30 ans a déjà eu l’occasion de discuter brièvement avec la propriétaire du chat et de la remercier pour le service que ce dernier rend à sa fille. Chat dont elle ne connaît d’ailleurs pas le véritable nom ; Theodora-Pearl Asten l’appelle tout simplement « mon ami ».

« C'est si bien que quelque chose d'aussi simple puisse avoir un tel impact sur nos vies », conclut Taya Asten.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil