Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Abandonnée par ses habitants, les chats errants de cette ville lui ont donné un second souffle !

Publié le 04/04/2019 à 12h45

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Abandonnée par ses habitants, les chats errants de cette ville lui ont donné un second souffle ! " © SAM YEH/AFP/AFP/Getty Images

Il y a 9 ans, la ville de Houtong, à Taiwan, renaissait. Le tout grâce à la présence de ses chats errants et à un photographe qui a eu la bonne idée de mettre des clichés sur la toile. Aujourd'hui, rares sont ceux qui ne connaissent pas la ville elle attire d'ailleurs chaque année plus d'un million de personnes.

En 1990, le village de Houtong, à Taiwan, a sombré. Il s'est endormi. Profondément. À l'époque, on le voyait déjà quasiment disparaître. Sombrer aux oubliettes. Il faut dire que l'exploitation minière, qui avait jadis participé à sa prospérité, s'arrêtait. D'ailleurs, au début du XXe siècle, Houtong était même une ville de plus de 6 000 habitants. Elle renfermait même le plus grand site d'extraction de charbon du pays. Travailleurs et habitants s'y côtoyaient. Avant que la mine ne ferme. Seule une centaine d'âmes y sont alors restées.

Pendant près de 20 ans, Houtong avait quasiment été rayé de la carte. Et puis, en 2010, le miracle se produit. Comme le raconte CNN, tout débute par des clichés pris par un photographe. Ce dernier, amoureux des chats, n'hésite pas à déclencher son appareil dès qu'il en croise un qui erre dans les rues. Et ils sont toujours plus nombreux. Puis, il les partage sur son blog. De quoi, rapidement, transformer le village en un observatoire à chats.

A lire aussi : "Les conflits entre chats"

Le chat au centre de toute construction

La commune a vu fondre sur elle une nouvelle économie, un nouveau marché, basé sur ses chats errants. Elle ne les chasse pas. Non, mieux, elle les garde. Elle les bichonne et leur donne des surnoms. Les habitants mettent du coeur à l'ouvrage pour les prendre en charge, pour les soigner et les maintenir en vie dans de bonnes conditions.

Une carte de la ville avec des chats a été imprimée, des passerelles fleurissent au-dessus des bâtiments, pour permettre aux animaux de déambuler à leur guise. Un centre d'information et d'éducation pour chats a été ouvert, aussi, en 2014. Bref, l'accent est mis sur les félins et leur bien-être. Si bien qu'aujourd'hui, la commune reçoit la visite d'un million de touristes par an !

Une cinquantaine de chats en plus en 2 ans

Bien évidemment, cela a des côtés négatifs. Certains affirment que des gens en profitent pour venir abandonner leur animal de compagnie. D'ailleurs, le nombre de chats errants a augmenté, en deux ans, d'une cinquantaine. Ils sont aujourd'hui 286. Par ailleurs, comme les promeneurs n'hésitent pas à nourrir les félins, ces derniers sont plus susceptibles de développer des pathologies.

En résumé, si le succès est réel, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que la ville s'ouvre et se fait un nom. Au fur et à mesure que les visiteurs affluent vers ce musée à ciel ouvert pour chats.

0 partage

Faites comme Gabriel D. de Nîmes, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Sphynx Mady, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chat, faites comme Gabriel, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !