L'émouvant hommage d'un hôpital au chat à 3 pattes qui le visitait tous les jours depuis 10 ans

Il était la mascotte non officielle d’un hôpital où il était aimé de tout le monde, personnel soignant, patients et visiteurs. Jasper n’est hélas plus de ce monde et laissera un grand vide du côté de la maternité, où ce chat avait ses habitudes.

Illustration : "L'émouvant hommage d'un hôpital au chat à 3 pattes qui le visitait tous les jours depuis 10 ans"

« C’est le cœur très lourd et en larmes que je dois annoncer que nous avons dû prendre la douloureuse décision d’endormir notre bébé à fourrure Jasper cet après-midi à cause d’une maladie qui, malheureusement, n’a pas pu être soignée ». C’est en ces mots qu’Amber Walker-O'Brien, la propriétaire de ce chat roux à 3 pattes, a partagé la triste nouvelle de son décès le mardi 24 octobre sur la page Facebook qui lui est consacrée.

Des centaines d’internautes ont fait part de leur émotion en réagissant à la publication et en la commentant. En dehors des réseaux sociaux, les amis de Jasper sont encore plus nombreux. Beaucoup d’entre eux l’avaient rencontré au Bassetlaw Hospital, un hôpital situé à Worksop dans le Nottinghamshire (Angleterre) où il passait une grande partie de ses journées.

Vous êtes :

Il était devenu une figure incontournable de l’établissement, notamment la maternité devant laquelle il s’installait très souvent. « Les futurs parents qui se rendaient aux examens et à d'autres rendez-vous le voyaient à chaque fois qu'ils se rendaient à l'hôpital, et il les saluait alors qu'ils partaient avec leur nouveau-né », raconte Adam Tingle, responsable de la communication au centre hospitalier, à la BBC.

« C'était juste un petit chat vraiment spécial, et il va manquer à tout le monde », poursuit ce dernier.

Le plus petit de sa portée

Jasper est parti à l’âge de 15 ans, dont 10 passés à effectuer ses visites quotidiennes à l’hôpital. Amber Walker-O'Brien l’avait adopté alors qu’il n’était encore qu’un minuscule chaton d’à peine quelques jours. Il avait été découvert avec le reste de sa portée – dont il était d’ailleurs le membre le plus petit et le plus fragile – par une collègue dans son jardin. Celle-ci était d’ailleurs persuadée que Jasper ne survivrait pas, tant son état était critique.

Le matou avait perdu une patte en 2017 après avoir été percuté par une voiture. Il avait son propre fauteuil à l’hôpital, qui se trouve juste en face de la maison de ses maîtres.

Illustration de l'article : L'émouvant hommage d'un hôpital au chat à 3 pattes qui le visitait tous les jours depuis 10 ans
Doncaster and Bassetlaw Teaching Hospitals NHS Foundation Trust / Facebook

Le chat y était si célèbre que, lorsque le mari d’Amber Walker-O'Brien y avait été admis pour une blessure à la cheville, le personnel l’appelait « le papa de Jasper ».

Un banc et une plaque commémoratifs à l’hôpital

La page Facebook de l’hôpital a également rendu hommage à Jasper et indiqué qu’une collecte était organisée pour installer un banc et une plaque dédiés à sa mémoire.

A lire aussi : Après avoir échappé au pire 2 fois, ce chat combattif est désormais l’égérie d’une célèbre marque

Amber Walker-O'Brien se dit émue par les innombrables manifestations de soutien et de sympathie qu’elle et sa famille ont reçues. « C'est incroyable. Cela nous a vraiment aidés, mes enfants et moi, de voir qu'il a touché tant de gens », confie-t-elle à ce propos.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 26/10/23

    Quelle belle histoire que la vie de Jasper ! Depuis sa venue à l'hôpital, il devait connaître des centaines de personnes. Quel chat peut en dire autant ?

      Répondre   Signaler


  • Image de profil