Inquiete pour l'un des chatons de sa portée, cette chatte errante se rend dans un hôpital pour demander l'aide des médecins

Publié le 10/01/2021 à 13h46

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Illustration : "Inquiete pour l'un des chatons de sa portée, cette chatte errante se rend dans un hôpital pour demander l'aide des médecins" © Merve Özcan / Twitter

Préoccupée pour l’état de santé de son chaton, une chatte errante a frappé à la bonne porte en se rendant aux urgences d’un hôpital stambouliote. Le personnel soignant s’est occupé des 2 félins et assuré qu’ils se portaient bien, avant de les envoyer chez le vétérinaire.

La scène s’est déroulée en avril dernier dans l’un des hôpitaux d’Istanbul, en Turquie, comme le rapporte le site Shareably.

Ce jour-là, une chatte errante s’était introduite dans la partie réservée aux urgences en amenant son chaton, qui semblait faible. Elle avait bien choisi l’endroit.

Sans perdre de temps, les urgentistes présents sur les lieux se sont affairés autour du duo. Infirmiers et ambulanciers se sont employés à rassurer la chatte, notamment en la caressant et en lui donnant à manger, pendant que d’autres examinaient son petit.

Heureusement, le chaton et sa mère ne présentaient aucun symptôme inquiétant. Par précaution, ils les ont tout de même emmenés chez un vétérinaire. Ce dernier les a auscultés à son tour et est parvenu à la même conclusion ; la chatte et sa progéniture étaient en bonne santé. Le petit félin avait simplement eu un léger coup de fatigue, semblait-il.

L’arrivée des chats aux urgences de l’hôpital, puis leur prise en charge par le personnel soignant ont été photographiées. Les images ont été publiées sur Twitter par une utilisatrice appelée Merve Özcan. Des posts qui n’ont pas tardé à faire le tour des réseaux sociaux. De nombreux internautes ont rendu hommage à ces personnes pour leur bienveillance envers la chatte et son chaton.

Le lendemain, elle a tweeté la photo de son chat, expliquant avec humour que ce dernier s’était montré un petit peu jaloux après sa publication.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 11/01/21

    Une belle histoire, comme on les aime !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/01/21

    Stop chats, chiens, rosiers, montres, langues...On ne peut rien consulter sans être harcelé.

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 04/02/21

    On est certainement libre de ne pas regarder ce qui ne nous intéresse pas.Les rosiers et les chats sont sûrement plus agréables et poétiques que la violence, les films policiers et les grosses bagnoles, et les filles demi- nues et dégoûtantes.

     Répondre  Signaler


Articles en relation