Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Enfermée dehors, cette maîtresse n'a d'autres choix que de demander de l'aide à son chat !

Publié le 10/01/2020 à 11h27

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Enfermée dehors, cette maîtresse n'a d'autres choix que de demander de l'aide à son chat ! "
© Claire Paynter

Il faut parfois moins d’un quart d’heure pour faire comprendre l’impensable à son chat. Claire Paynter ne croyait pas son félin capable de la sortir de son mauvais pas. Et pourtant, l’intelligence de ce dernier a fait des miracles.

C’est la hantise de tout le monde : se retrouver enfermé à l’extérieur de son domicile, sans moyen d’entrer. Cela arrive quand seule une clé peut permettre d’ouvrir une porte, sans clenche. Ou bien quand vous avez laissé vos clés sur la serrure, à l’intérieur de votre domicile. Ce qui bloque toute insertion du double par l’extérieur… Vous vous retrouvez alors dans de beaux draps.

Cette mésaventure est récemment arrivée à Claire Paynter. Pour effectuer des tâches ménagères, cette femme effectuait des allers-retours entre l’intérieur de son domicile et l’extérieur. Malheureusement pour elle, la porte s’est d’un coup refermée, la bloquant à l’extérieur. Mais, au sein de son foyer, un certain Gingee allait déjouer tous les pronostics.

Une leçon parfaitement apprise !

Le chat n’a pas de suite compris ce qui se tramait, comme le raconte The Dodo. Il a d’abord miaulé. Puis, grâce au calme affiché et à la patience manifestée par Claire, il a pu procéder à l’impensable : l’ouverture de la porte. « Je ne m’attendais pas à ce que ça marche », confiait sa maîtresse un peu plus tard.

A lire aussi : "Depuis son sauvetage, ce chat profite chaque nuit d'une suite spécialement conçue pour lui ! "

Elle raconte le déroulement des opérations : « J’ai frappé à la fenêtre et j’ai pointé mes doigts vers la poignée de la porte », dans l’espoir que Gingee puisse comprendre. Une dizaine de minutes ont suffi pour que le félin fasse la relation. Il a agrippé la poignée avec ses pattes avant de la tourner. Pour la plus grande joie de sa maîtresse, qui est désormais au-devant d’un autre problème : faire en sorte que Gingee n’agisse pas de la même manière avec tous les inconnus qui pourraient s’avancer sur le pas de porte.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation