Elle dépense une fortune pour son chat qu’elle croit malade, mais il n’en est rien

Moose n’est pas comme les autres chats. Cette boule de poils noire respire parfois près de 100 fois par minute, tandis que ses congénères le font entre 20 et 30 fois. Est-elle souffrante ? Sa maîtresse s’est légitimement posé la question… Mais en réalité, Moose est en parfaite santé !

Illustration : "Elle dépense une fortune pour son chat qu’elle croit malade, mais il n’en est rien"

Abigail Laker, une étudiante anglaise de 23 ans, a adopté Moose en 2021. Depuis son arrivée, cette chatte noire adore attirer l’attention, et elle a trouvé une méthode unique pour le faire, selon le Daily Mail. Elle halète de nombreuses fois par minute, et bien plus que le font ses congénères.

Si cela peut paraître drôle pour certains, d’autres y voient là le symptôme d’un problème sous-jacent. Ce fut le cas pour Abigail, qui a commencé à s’inquiéter pour Moose suite à une visite chez le vétérinaire.

« Je l’emmenais là-bas pour qu’elle se fasse stériliser, et c’est à ce moment-là qu’ils m’ont signalé qu’elle respirait anormalement et que nous devions faire preuve de vigilance » se souvient-elle. À partir de là, Moose a subi de nombreux examens de santé pour tenter de mieux comprendre ce problème.

Près de 8000 € de frais !

Abigail a dépensé une fortune pour s’assurer que sa chatte allait bien : ses soins lui ont coûté près de 8000 € ! Une somme non négligeable pour cette jeune étudiante. Malgré cela, la jeune femme ne regrette rien.

Elle a d’ailleurs appris suite à tous ces examens que Moose ne souffrait en fait d’aucun problème ! Son cœur et ses poumons se portaient bien, et selon les vétérinaires, sa chatte est juste « un peu étrange ». Abigail a dû payer une fortune pour entendre cela, mais l’essentiel pour elle, c’est que Moose aille bien.

A lire aussi : Il découvre un chaton mal en point et seul sur la route, le recueille puis prend la plus belle des décisions

Dans la vie de tous les jours, cette boule de poils est du genre à « en faire des caisses » selon sa maîtresse, alors cette dernière n’est pas vraiment surprise de ce diagnostic ! Elle peut enfin mettre ces tracas de côté et profiter de son animal à la respiration étonnante, mais qui est en parfaite santé.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil