Des miaulements mènent à la découverte d'une chatte cachée dans un grenier, mais elle n'était pas seule

Alerté par des miaulements provenant du grenier, un habitant a fait appel à une association locale de protection animale pour prendre en charge ce qu’il prenait pour un seul chat. A son arrivée, le bénévole s’est rendu compte qu’il devait en fait secourir toute une famille féline.

Illustration : "Des miaulements mènent à la découverte d'une chatte cachée dans un grenier, mais elle n'était pas seule"

6 chats ont été pris en charge par une association après avoir été découverts dans le grenier d’une maison, rapporte la BBC ce mardi 16 mai.

A Irthlingborough dans le comté du Northamptonshire (Angleterre), le propriétaire d’un bungalow entendait miaulements et bruits étranges provenant du toit de son domicile. Il était persuadé qu’un chat errant avait trouvé refuge dans son grenier et y était resté prisonnier. Il en avait alors fait part à la branche locale de l’association Cats Protection (Cats Protection - Wellingborough and Rushde).

Jonathan Hawkins, le bénévole qui a été envoyé sur les lieux, entendait les cris à son tour, mais ne pouvait voir aucun chat. Il a alors installé une cage piège. 2 heures plus tard, une chatte tabby s’y est laissé enfermer.

Illustration de l'article : Des miaulements mènent à la découverte d'une chatte cachée dans un grenier, mais elle n'était pas seule
Cats Protection

Jonathan Hawkins a constaté qu’elle était allaitante et a donc décidé d’inspecter le grenier avec une lampe-torche pour tenter de retrouver ses chatons. Il a fini par repérer 5 petits félins, cachés dans un nid de fortune confectionné par leur génitrice à partir de fibre de verre servant d’isolant thermique.

« Heureusement, j'ai vu la lueur de leurs yeux dans le faisceau qui m'a conduit aux chatons. Ils étaient presque entièrement cachés dans un nid fait de l'isolant », raconte, en effet, le bénévole à la BBC.

La fibre de verre peut être irritante, voire toxique pour les chats, mais la chatte s’était débrouillée avec ce qu’elle avait sous la patte pour faire en sorte que sa progéniture soit au chaud.

En bonne santé et entre de bonnes mains

Examinés par un vétérinaire, ils étaient tous en bonne santé. « Ils avaient des ventres légèrement gonflés, signe qu’ils étaient soit bien nourris, soit infestés de vers intestinaux, indique Leslie Cooper, responsable bien-être félin chez Cats Protection. Ils ont donc été vermifugés et traités contre les puces par précaution, car les 2 peuvent être une condamnation à mort pour les chatons. »

A lire aussi : Un chaton Ragdoll et son grand-frère font connaissance dans une vidéo tendre et touchante

Illustration de l'article : Des miaulements mènent à la découverte d'une chatte cachée dans un grenier, mais elle n'était pas seule
Cats Protection

La maman a été appelée Ann, en référence à Ann Frank. Ses petits, eux, ont reçu les noms de Paige, Jack, Pye, Coco et Frank, et sont âgés de 2 semaines.

Lorsque les chatons auront suffisamment grandi, eux et leur mère seront stérilisés et proposés à l’adoption.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil