Bienveillance et amour ont transformé la triste de vie de ce chat polydactyle destiné à être euthanasié

Quand Barnabé est tombé malade, sa famille n’était pas en mesure de financer son opération et a choisi de le faire euthanasier. Une femme au grand cœur n’a pas pu se résigner à le laisser se faire endormir et l’a pris sous son aile. Grâce à elle, sa vie a pu être épargnée et s’est embellie.

Illustration : "Bienveillance et amour ont transformé la triste de vie de ce chat polydactyle destiné à être euthanasié"

Barnabé, un tabby polydactyle de 4 ans aux oreilles recourbées, a rejoint une famille d’accueil partenaire de l’association Chatons Orphelins Montréal après que la sienne l’ait abandonné. Celle-ci ne pouvait pas financer son opération médicale, qui pourtant lui était vitale. Heureusement, une assistante vétérinaire présente ce jour-là s’est portée volontaire pour s’occuper de lui. Depuis, il mène une vie épanouie malgré la maladie.

En effet, le félin souffre d’un souffle au cœur. Ses anciens maîtres l’avaient toutefois déposé chez le vétérinaire pour une autre raison. À cause d’une mauvaise alimentation depuis toujours, des calculs urinaires se sont développés dans sa vessie et obstruaient ses voies. Il risquait la déchirure et l’hémorragie s’il ne se faisait pas opérer au plus vite.

Son propriétaire a accepté de le laisser

Cependant, cette chirurgie avait un coût financier trop important pour ses proches. Le vétérinaire a donc décidé que sans cette opération, il fallait l’euthanasier pour mettre un terme à ses souffrances. Ils ont préféré cette option et étaient prêts à lui faire ses adieux.

Mais une technicienne vétérinaire présente dans la salle ne pouvait entendre cette décision. Son grand cœur l’a poussé à se porter garante du chat pour qu’il puisse rester en vie. Ses humains ont accepté et Barnabé est resté aux côtés de l’équipe vétérinaire. Il a été soigné, puis remis sur pattes. Une fois son état de santé stabilisé, sa bienfaitrice a contacté Chatons Orphelins Montréal pour organiser la suite de son sauvetage.

Illustration de l'article : Bienveillance et amour ont transformé la triste de vie de ce chat polydactyle destiné à être euthanasié

Chatons Orphelins Montréal / Facebook

« C'est un grand matou qui aime la douceur »

L’organisme lui a trouvé une famille d’accueil dans laquelle il s’est doucement installé. Il a vite fait confiance à ses hôtes, qui lui ont laissé suffisamment d’espace et de temps pour s’adapter. Au fil du temps, Barnabé a dévoilé sa douce personnalité : « Barnabé n'a pas une graine de malice, il est gentil et se laisse faire sans rien dire » décrivait l’association.

Illustration de l'article : Bienveillance et amour ont transformé la triste de vie de ce chat polydactyle destiné à être euthanasié

Chatons Orphelins Montréal / Facebook

A lire aussi : Quelques heures après son adoption, un chat parcourt 8 km et traverse une autoroute pour retrouver son sauveur

Bien qu’il soit quelque peu indépendant, il n’en reste pas moins affectueux. Il est aujourd’hui à la recherche de sa maison pour toujours. Comme sa santé est délicate, ses sauveteurs veillent à lui trouver les propriétaires les mieux adaptés pour son épanouissement : « C'est un grand garçon, mais fragile et il a besoin d'un régime spécial pour l'aider à rester sur la bonne voie » partageait la responsable du refuge Céline Crom, relayée par Love Meow. Celle-ci a ajouté qu’à présent, Barnabé ne vivait que « d’amour et de joie ».

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil