Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Vermifuger son furet

Illustration : "Vermifuger son furet"

A l’instar du chat, il est fortement recommandé de vermifuger votre furet. Cela fait partie de son parcours de soin. Le vermifuger peut lui éviter de nombreuses maladies ayant pour origine des parasites internes et externes, engendrant un affaiblissement général. Nous vous expliquons plus en détail les raisons d’un vermifuge ainsi que comment le réaliser.

Le vermifuge, quel intérêt ?

Vous pouvez avoir envie de ne pas vermifuger votre furet. Sachez que vous le pouvez, mais que vous lui faites courir le risque d’attraper pléthore de parasites qui pourront handicaper sa santé. Par la même, ces parasites peuvent aussi empoisonner votre quotidien et investir votre domicile.

A l’inverse, le vermifuger le protègera de ces parasites divers et variés, externes ou internes à son organisme. On en retrouve de nombreux, comme les classiques puces, teignes et la gale, aux plus invisibles, mais non moins dangereux comme l'ascaris, l'ankylostome, le trichure et le ténia, qui prennent naissance dans ses intestins et viennent l’amaigrir, le faire vomir et mettre sa vie en jeu.

D’autres parasites internes peuvent élire domicile au niveau d’organes vitaux comme les poumons ou même le cœur (voir ci-dessous).

Quels sont les types de parasites et de vers ?

Il existe de nombreux parasites qui peuvent venir contrarier votre furet, et vous-même, dans le cas où il ne serait pas vermifuger.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Les puces, les poux et les tiques sont les plus connus. Ils peuvent s’attraper tout au long de l’année. Il vaut mieux les prévenir plutôt que de réagir quand il est trop tard, et donc faire un grand ménage de printemps. Ces parasites occasionnent des violentes démangeaisons et peuvent engendrer des allergies parfois graves.
  • La teigne qui est un champignon et peut se transmettre à l’humain par un simple contact. Il n’y a pas forcément de démangeaisons, mais l’apparition de croûtes ainsi que de lésions cutanées ne laisse aucun doute. Là encore, la guérison est longue et fastidieuse. Vermifuger permet de prévenir son apparition.
  • La gale sarcoptique et des oreilles, causée par des acariens peut aussi se transmettre à l’humain. Là encore, votre furet se gratte énormément, au point de voir apparaître du prurit sur son corps.
  • L'ascaris, l'ankylostome, le trichure et le ténia investissent son intestin et se développent, tout comme les coccidies. Votre furet peut refuser de manger à cause de ces parasites, ou tout simplement vivre un amaigrissement au point de mourir. Les signes avant-coureurs ne doivent pas être pris à la légère et vous devez immédiatement consulter votre vétérinaire.
  • Le ver du cœur est causé par le moustique et occasionne une détresse respiratoire de votre animal, qui va également perdre du poids.
  • Le ver du poumon va également occasionner des soucis respiratoires et une toux régulière.

Quand faire vermifuger furet ?

Votre furet doit être vermifugé lorsqu’il est encore jeune. Un fureton doit donc l’être entre 6 semaines et 2 mois pour la première fois. Mais pour contrer certains parasites internes, il est même conseillé de démarrer avant, dès le 21e jour de vie. Rapprochez-vous de votre vétérinaire pour en savoir davantage sur votre animal.

A partir de son premier vermifuge, un fureton doit avoir un rappel tous les mois jusqu’à l’âge adulte, c’est-à-dire aux alentours du douzième mois de vie. Puis, à l’âge adulte, il devra être vermifugé 2 à 4 fois par an en fonction de son mode de vie. Si vous nourrissez votre animal avec des proies mortes, il est davantage exposé aux vers du cœur et intestinaux par exemple. Dès lors, un vermifuge tous les 3 à 4 mois est recommandé.

Quelle option choisir ?

La première fois que vous voulez vermifuger votre furet, nous vous recommandons de passer par votre vétérinaire, qui vous expliquera les faits et gestes à adopter. Il existe plusieurs possibilités pour réaliser cet acte médical :

A lire aussi : "Faut-il stériliser son furet ?"

  • Vous pouvez opter pour des comprimés. Ils sont très efficaces, mais il est parfois, souvent, difficile de le faire avaler à votre furet. Néanmoins, vous pouvez l’intégrer dans sa nourriture quotidienne et mélanger ce comprimé. Reste que pour sa difficulté, d’autres techniques sont davantage utilisées.
  • Les pipettes qui sont d’une simplicité redoutable. Il suffit de verser quelques gouttes d’un produit donné par votre vétérinaire ou acheter dans un magasin spécialisé au niveau du cou de votre animal, comme pour le chat. Il sera ainsi protégé selon une durée indiquée.
  • De la pâte à faire ingérer en seringue à votre furet. Là encore, il n’est pas toujours simple à lui faire avaler.

Dans les 3 cas, votre vétérinaire doit vous montrer la marche à suivre.

En résumé

Faire vermifuger votre furet est indispensable si vous voulez lui éviter de nombreux désagréments. En effet, des parasites externes et internes peuvent empoisonner sa vie et même la mettre en danger. De plus, certains parasites sont transmissibles à l’homme et vous donneront du fil à retordre dans son traitement symptomatique. Il existe 3 moyens d’administration du vermifuge, soit par gouttes, soit par voie orale comme des comprimés ou de la pâte.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation