Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Soins et hygiène à apporter à son furet

Garder son furet en bonne santé. C’est le leitmotiv de chaque propriétaire d’animaux, et en particulier de celui-ci. Vous n’avez pas forcément envie de voir sa santé jouer avec vos nerfs et votre portefeuille, bien que dans certains cas, il n’y ait pas le choix. Néanmoins, pour minimiser les risques infectieux ou bactériologiques, mais aussi dans une optique de confort de votre furet, plusieurs gestes doivent être réalisés quotidiennement pour son hygiène et lui apporter des soins adéquats.

Une santé à prémunir

Il existe des gestes simples comme observer l’état de ses yeux, de ses oreilles, de sa bouche et ainsi balayer d’un revers de manche une possible infection oculaire ou bucco-dentaire. Le pelage de votre furet est également un bon indicateur de son état de santé. S’il est propre et brillant, vous pourrez écarter toute maladie sous-jacente et poursuivre vos activités. Tailler ou couper ses griffes doit également devenir une habitude, à faire toutes les 2 à 3 semaines. Comme ses dents, ses griffes poussent continuellement et, si elles deviennent trop longues, peuvent le blesser ou l’amener à blesser quelqu’un d’autre, comme vous ou un congénère.

Par ailleurs, n’oubliez pas de vacciner votre furet contre deux maladies mortelles : la rage et la maladie de Carré. Dans les deux cas, une mort certaine attend votre animal s’il vient à les contracter. Mieux vaut prévenir en amont et à renouveler chaque année, par exemple lors de votre visite annuelle chez le vétérinaire.

Les soins passent par son habitat

La cage idéale est celle où votre furet peut courir et se dépenser autrement que par une sortie à l’extérieur. Il y trouvera tout ce dont il a besoin pour se divertir, manger, se reposer et faire sa toilette (voir ci-dessous). Vous privilégierez les cages métalliques et oublierez celles en plastiques ou en plexiglas qui ne font pas bien circuler l’air. Et puis, il vous est toujours possible d’en créer une de vos propres mains si vous avez l’âme d’un bricoleur. Cela offre la possibilité de créer plusieurs étages et ainsi de multiplier les terrains de jeux de votre animal.

Des accessoires qui l’accompagnent

Votre furet ne pourrait pas vivre en bonne santé sans des accessoires indispensables à son développement, à son épanouissement et à son hygiène. On évoquera bien sûr son bac à litière. Cette dernière doit être en lin, chanvre ou en fibre de cellulose, probablement meilleure, car moins chaude en été que le coton. En revanche, exit les litières en copeaux de bois, en paille et en carton : trop toxiques et inadaptées.

A lire aussi : "Les troubles nerveux chez le furet"

À côté de son coin pour faire ses besoins, votre furet devra pouvoir se reposer. Un hamac sera parfait. Il sera accompagné d’un nid en osier ou d’une boite en carton. Votre furet doit se sentir en sécurité, tout en pouvant observer son environnement au cas où un prédateur se manifesterait.

Dans sa cage, nous devrons retrouver un coin pour qu’il puisse s’alimenter et s’hydrater. La présence d’une gamelle de nourriture est requise, tout comme celle d’un biberon que l’on préfèrera à un abreuvoir. Ce dernier voit l’eau être contaminée trop facilement.

Enfin, votre furet devra disposer de plusieurs accessoires pour jouer, le tout avec des matériaux qui résistent le plus possible à la mastication. Des jouets pour bébé peuvent lui plaire, tout comme des peluches et un arbre à chat.

Les soins commencent par une bonne alimentation

Comme vous l’explique en détail ce guide, l’alimentation pour ce carnivore doit être stricte. Vous ne devez pas sortir des sentiers battus, au risque de mettre sa santé en péril. A l’inverse, une bonne alimentation lui confère toute l’énergie nécessaire pour son quotidien et dans ses activités, mais aussi tous les nutriments essentiels à son développement.

Des aliments carnés doivent composer son menu. Vous les accompagnerez de croquettes spéciales pour lui, que l’on trouve dans les magasins spécialisés. Vous éviterez de lui donner des aliments humides, des fruits et des légumes, loin d’être adaptés pour lui et son système digestif très difficile.

Un environnement prospère

Si tout ce que nous vous avons expliqué est réalisé, alors votre furet à de grandes chances de vivre en bonne santé grâce à une hygiène irréprochable. Vous pouvez également le laver, uniquement si son pelage est sale (boueux par exemple). Pour le reste, vous vous attacherez à le faire évoluer dans un environnement sain. Sa cage devra se trouver à mi-hauteur, et non à même le sol. Il ne devra pas se trouver dans une pièce avec des courants d’air, mais pas dans une pièce sans passage, car il risque de vite s’ennuyer. Veillez cependant à fermer la majorité des portes lorsque vous le laissez en liberté, car il aura la fâcheuse tendance à vouloir se glisser partout où il le pourra.

En résumé

Les soins et l’hygiène de votre furet passent avant tout par une bonne alimentation, un bon environnement et un lieu de vie prospère. Vous devrez faire attention à sa santé et anticiper d’éventuelles maladies grâce une vaccination suivie scrupuleusement. Il n’y a aucune raison pour que votre furet ne vive pas de nombreuses années.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !