Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Faut-il stériliser son furet ?

Illustration : "Faut-il stériliser son furet ?"

Pour quelles raisons le propriétaire d'un furet serait-il amené à le faire stériliser ? Comment la stérilisation s'effectue-t-elle ? Quelles conséquences sur l'animal ? Voyons tout cela en détail...

Les furets sont des mustélidés considérés comme des petits mammifères domestiques, au même titre que les chiens et les chats. Et tout comme le chien et le chat, les furets peuvent être stérilisés. De confort pour éviter les bagarres entre mâles ou nécessaire pour éviter les pathologies chez les femelles, la stérilisation des furets peut être réalisée de plusieurs manières.

Quelques rappels physiologiques

Les furets acquièrent leur puberté vers l’âge de 7-10 mois, c’est donc à partir de ce moment que leurs hormones commencent à s’agiter et qu’il faut parfois prendre une décision de stérilisation. Chez la furette, ce sont les premières chaleurs qui marquent la puberté. Elles sont facilement identifiables par le gonflement et le rougissement de la vulve (œdème vulvaire). Les furettes ont une particularité : leurs chaleurs ne s’interrompent que lorsqu’elles s’accouplent avec un mâle. Dans le cas contraire, elles restent en chaleur et développent un hyperoestrogénisme consécutif à l'aplasie médullaire, maladie grave et pouvant être mortelle . Elle donne lieu, en effet, à une anémie sévère et la destruction des cellules de la moelle osseuse.

La stérilisation des femelles non reproductrices est donc indispensable.

Dans le cas ou vous souhaiteriez avoir des petits furetons, sachez que la mise à la reproduction ne doit pas se faire aux premières chaleurs, mais uniquement à partir de l’âge de 18 mois.

Stériliser, mais comment ?

La stérilisation peut être chirurgicale ou médicale (chimique) chez le mâle comme chez la femelle. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire pour choisir la technique la plus adaptée à votre situation.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La stérilisation chirurgicale du furet

La stérilisation chirurgicale consiste en la castration chez le mâle et l'ovariectomie ou ovariohystérectomie chez la femelle. Ce sont des techniques de stérilisation définitives ; ainsi, une fois les organes reproducteurs retirés, il n'y aura plus de reproduction possible.

Ces opérations de stérilisation chirurgicale se déroulent sous anesthésie générale et nécessitent un suivi pendant quelques jours : prise de médicaments, retrait des fils de suture…

La stérilisation médicale du furet

Dans le cas d’une stérilisation médicale du furet, on procède à une injection ou un implant sous-cutané. La méthode est temporaire, il sera donc nécessaire de la renouveler si il n’y a pas de souhait de reproduction. Les implants peuvent avoir une durée d’activité assez longue, jusqu’à plusieurs années.

Et après ?

Après la stérilisation d’un furet, il est recommandé de changer un peu ses habitudes. Comme tous les mammifères stérilisés, le furet a tendance à prendre du poids. Soyez donc vigilant quant aux quantités de nourriture distribuées et n’hésitez pas à augmenter l’activité physique : jeu, aménagement de la cage

A lire aussi : "Les troubles nerveux chez le furet"

Certains furets ayant subi une stérilisation peuvent développer, plusieurs années plus tard, des troubles des glandes surrénales. Une prise en charge spécifique sera alors proposée. Sachez toutefois que lesdits troubles sont plutôt fréquents chez cette espèce et qu'ils peuvent avoir d'autres causes. Ils se manifestent généralement par une chute de poils symétrique, une perte de poids conséquente ou encore des trouble urinaires.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation