Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les soins vétérinaires chez le cochon d’Inde

Votre cobaye peut vivre de nombreuses années si sa santé le laisse en paix. Vous devrez y veiller par une attention quotidienne. A la moindre urgence, vous devez vous rendrez chez un vétérinaire NAC qui apportera les soins appropriés. Des soins à la fois classiques et spéciaux, en fonction de la pathologie présente chez votre rongeur.

Le choix du vétérinaire (spécialiste NAC)

Le choix de votre vétérinaire est important. Ce dernier ne procèdera pas seulement à la stérilisation éventuelle de votre cobaye. Non, il sera également votre confident. Il devra s’agir d’une personne de confiance, autant pour vous que pour votre animal. Sa douceur et sa dextérité devront être excellentes. Ses compétences également.

Ainsi, nous vous conseillons d’opter pour un vétérinaire NAC. Ce dernier ne sera pas seulement généraliste. Il aura suivi une formation scrupuleuse (UNISVET) débouchant sur l’obtention d’un diplôme européen reconnu délivré par l'European College of Zoological Medicine. Sa connaissance en NAC sera indéniable.

Cette connaissance lui sera d’une grande utilité dans le diagnostic des maladies de votre cobaye. Dans le diagnostic, mais aussi dans le traitement apporté, souvent plus approprié, car plus précis. Chaque rongeur est différent, votre cochon d’Inde ne fait pas exception. Un vétérinaire généraliste pourra également obtenir de très bons résultats, mais son manque de connaissances sur les NAC du fait d’un domaine survolé dans sa formation, pourrait être un handicap.

La préparation de la visite chez le vétérinaire

Un voyage chez le vétérinaire, aussi petit soit-il, est source de stress pour votre cobaye. Ce dernier devra être placé en amont dans une cage spécialement conçue pour les transports. Il devra y retrouver les accessoires de base de sa vie, comme une litière, un coin repos, une gamelle de nourriture et d’eau. Ne lésinez pas sur son confort. Même si le déplacement est court, son stress ne doit jamais monter trop haut. Rassurez-le, caressez-le avant la visite. Il ne doit pas voir le vétérinaire comme un ennemi, mais doit prendre cela comme un jeu. Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Les soins courants

Les soins courants sont assez simples, basiques et ressemblent à ce qui peut se faire pour de nombreux rongeurs. Dans un premier temps, votre vétérinaire observera l’état de ses dents. La cavité buccale est importante chez le cobaye, puisqu’elle lui permet de s’alimenter, mais aussi de faire fonctionner sa flore intestinale.

Par ailleurs, une inspection des yeux aura lieu à chaque visite, afin de déceler une éventuelle infection. Votre vétérinaire prendra soin de passer en revue son pelage. Ce dernier doit être beau, brillant, non souillé. Ce serait la marque d’une potentielle diarrhée. Sa fréquence cardiaque sera prise.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les examens complémentaires

Malheureusement, dans les cas les plus graves, le vétérinaire se verra dans l’obligation d’intervenir chirurgicalement. C’est, par exemple, indispensable dans le cas d’une tumeur ou d’un abcès. Cela peut également être le cas sur un problème de dentition suite à un examen de la cavité buccale.

Le professionnel de santé pourra procéder à des examens complémentaires lorsqu’il les jugera nécessaires. Cela peut être sous la forme d’une analyse sanguine ou d’un scanner afin de préciser le diagnostic.

Par ailleurs, il n’existe aucun vaccin pour votre cobaye. En revanche, vous pouvez opter pour la stérilisation de la femelle ou pour la castration du mâle. Cela évite des chaleurs et un comportement fluctuant en fonction des périodes. Votre mâle aura une agressivité réduite à néant et son envie de marquer son territoire lui passera.

Veuillez noter que, chez le cochon d’Inde, il est fréquent de se retrouver face à des problèmes dentaires. Cela engendre une perte d’appétit, un amaigrissement et donc une mise en danger de sa vie. Vous devez surveiller cela de près. A la moindre urgence, rendez-vous chez le vétérinaire.

Les visites de contrôle

Les visites de contrôle ne sont pas obligatoires, mais elles sont utiles. En effet, elles permettent de faire un rapide, mais précis tour d’horizon de la santé de votre cobaye. Un check-up complet qui vous rassurera autant qu’il démontrera de la bonne tenue de votre rongeur.

Lors de celle-ci, votre vétérinaire NAC procèdera étape par étape. Il pèsera votre animal, prendre sa température, analysera ses dents et prendra son rythme cardiaque. La moindre anomalie sera détectée et, prise tôt, pourra être soignée.

Une visite de contrôle permet donc d’anticiper une éventuelle pathologie et de la soigner avant qu’elle ne s’aggrave. Elle permet aussi, à votre vétérinaire, de prendre connaissance des bons et mauvais gestes que vous avez. Il pourra vous donner des conseils, surtout s’il s’agit du premier cobaye que vous avez chez vous.

A lire aussi : "Les maladies courantes du cochon d’Inde"

Le coût

Une chirurgie suite à une tumeur ou un abcès fera obligatoirement grimper la facture à quelques centaines d’euros. Il s’agit des actes les plus couteux. En règle générale, votre cochon d’Inde ne demande pas une grosse dépense en matière de santé. Une visite de routine tourne aux alentours de 30 à 50€. Tout dépend du vétérinaire rencontré et de la structure.

En résumé

Il n’existe aucune vaccination requise pour votre cochon d’Inde. Les soins vétérinaires se résument essentiellement en une analyse de sa dentition, de son pelage, de ses yeux et de son rythme cardiaque. Bien évidemment, des symptômes suggérant une maladie peuvent apparaître. Dans ce cas, votre vétérinaire procèdera à une batterie d’examens qu’il juge opportuns afin de déceler les causes et les traiter le plus rapidement possible. N’oubliez jamais que la prévention sera votre meilleure alliée.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !