Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Rongeur
  3. Espèces
  4. Cochon d’Inde

Cochon d’Inde

Variétés : Cochon d'Inde, Cobaye

0 partage

4.8/5

0 avis

Le Cochon d’Inde est un rongeur particulièrement grégaire, supportant mal la solitude. Cette petite boule de poils, très affectueuse, a besoin de beaucoup d’attention quotidienne pour s’épanouir et vivre pleinement sa vie, longue de 7 à 8 ans. Animal vif, surtout la femelle, attachant, il aime les caresses et câlins. Une fois apprivoisé, il aimera sortir de sa cage pour se cacher dans son environnement. Il peut aussi crier, pour manifester sa faim ou pour réclamer de l’attention. Au départ, sa peur peut lui faire mordre la main de son propriétaire. Cela ne dure, en général, jamais longtemps et la confiance gagne du terrain.

Photo : rongeur de race Cochon d’Inde sur Woopets
Mode de vie Icône : Diurne rongeur sur Woopets
Diurne
Alimentation Icône : Herbivore rongeur sur Woopets
Herbivore
Comportement Icône : Solitaire rongeur sur Woopets
Solitaire
Poids et taille
Icône : Poids rongeur sur Woopets
Poids : De 800 g à 255 g
Icône : Taille rongeur sur Woopets
Taille : De 20 cm à 25 cm

Historique

Le Cochon d’Inde appartient à la famille des Caviidae, où l’on retrouve aussi les Chinchillas par exemple. Sa domestication remonte à plusieurs millénaires avant J.-C, du côté de l’Amérique du Sud, et non en Inde comme son nom l’indique. En réalité, son nom provient simplement d’une confusion faite par ceux qui ont conquis l’Amérique, pensant découvrir l’Inde. En 2000 avant J.-C., les premiers corps de Cobayes (terme cobiai utilisé par la population autochtone de Guyane et des Antilles) ont été retrouvés du côté de Cahuachi, au Pérou. Un peu plus tard, d’autres Cobayes momifiés sont retrouvés à Puruchuco, toujours au Pérou.

Si le Cochon d’Inde était perçu comme de la nourriture, il a vite été apprivoisé par l’humain. Les Cobayes ont aussi servi à évacuer les mauvais esprits, notamment sur des malades. Dans une époque plus contemporaine, au début du XVIe siècle, Pizarro investit l’Empire Inca au Pérou. Toutes les richesses, y compris les animaux, sont importées en Europe. Le Cochon d’Inde ne fait pas exception. Ce petit rongeur arrive donc sur le Vieux Continent durant la deuxième moitié du XVIe siècle, que ce soit à Paris puis à Hambourg. Sa docilité et sa curiosité le font devenir aussitôt un animal de compagnie. Il sert également à la recherche scientifique, en laboratoire.

Photos de Cochon d’Inde

Particularités physiques

Il n’existe pas de couleurs types pour le Cochon d’Inde même si le plus connu est le Cobaye brun agouti. Les Cochons d’Inde se classent parmi différentes catégories en fonction de leurs poils. Des poils lisses, longs ou durs. Ainsi, dans la première catégorie, les poils sont souvent unicolores comme le Cochon d’Inde noir, le rouge, le Havane, le doré ou encore le fauve. Chez les poils durs, on y retrouve le Cobaye abyssinien, rosette. Il prend parfois une couleur bicolore à l’instar du noir et du fauve.

Enfin, chez les poils longs, on y retrouve le Péruvien noir et blanc, le Péruvien noir, blanc et fauve, le Shelty de couleur blanche ou encore de saumon. Le Cochon d’Inde est une petite boule de poils où la queue, qui comporte 7 os, ne se voit quasiment pas. Son squelette est composé de centaines d’os. Il possède 2 grands yeux et un champ de vision assez large, de sorte à détecter ses prédateurs. Cependant, il ne peut pas voir droit devant lui. Les oreilles sont assez rondes.

Son corps : solide et uniforme.
Son poil : lisse, dur, long, en fonction en fonction des variétés et des individus.
Sa couleur : Aucune couleur type. Il peut prendre des couleurs uniformes comme le brun, le noir, le rouge, le Havane, le doré, le crème, le champagne, des couleurs bicolores comme le noir et le fauve, ou aussi d’autres couleurs comme le saumon, le blanc, le blanc, noir et fauve…
Sa tête : de forme triangulaire et assez large.
Ses yeux : de forme ronde, de couleur noire (parfois rouge) et brillants.
Ses oreilles : de taille normale.
Sa queue : très courte, quasiment invisible. On dit souvent que le Cochon d’Inde n’a pas de queue.

Comportement et caractère

Affectueux
Calme
Bruyant

Le Cochon d’Inde est un rongeur grégaire, qui apprécie réellement de vivre en communauté et ne supporte pas l’isolement. Ainsi, s’il vit seul dans sa cage, il peut vite dépérir et contracter des maladies liées à son état psychologique. Il doit être souvent occupé et chouchouté. Il recherche constamment l’attention. Lorsqu’il découvre son nouvel environnement, sa peur prend le dessus. Il peut mordre pour s’affirmer ou manifester sa crainte.

Progressivement, il se relâche avant de se montrer vif, attachant et en recherche constante de caresses. A plusieurs, un Cochon d’Inde mâle ne doit jamais être mis avec un autre mâle une fois l’âge adulte. Ils peuvent se battre pour affirmer leur suprématie jusqu’à la mort. De plus, il ne faut jamais mettre une femelle au milieu de plusieurs mâles. En revanche, 2 Cochons d’Inde de sexe différent s’entendent très bien. Il en va de même pour 2 Cochons d’Inde femelles ensemble.

Reproduction

Le Cochon d’Inde atteint sa maturité sexuelle vers 3 mois pour les mâles, 2 pour les femelles. La période de reproduction dure toute l’année. La femelle dispose d’une période de gestation de 65 à 68 jours. Elle peut donc faire jusqu’à 5 portées par an. Des portées qui comportent en moyenne 3 nouveau-nés à chaque fois. C’est une espèce nidifuge. A ce titre, les petits se débrouillent rapidement tout seuls, sans avoir besoin de leur mère. Le sevrage s’effectue autour d’un mois et demi. Cependant, il faudra veiller à rapidement déterminer le sexe des nouveaux nés pour éviter d’autres gestations précoces au regard de la rapide maturité sexuelle chez la femelle.

Conditions de vie

Sociable avec les autres animaux
Cohabitation avec les enfants

Une simple cage ne suffira pas au bonheur du Cochon d’Inde. En effet, ce dernier s’épanouit pleinement en sortant quotidiennement et pendant plusieurs heures de sa cage pour se balader dans l’espace de votre domicile. Sa cage, elle devra être spacieuse et contenir tous les accessoires dont il a besoin. Ainsi, elle devra être plus large que haute. Le Cobaye n’est pas un rongeur grimpeur et la moindre chute peut lui occasionner des fractures. Il faut ainsi privilégier une cage à lapin ou à furet, plus grande que les cages à Cochon d’Inde vendues dans le commerce. Elle doit au minimum faire un mètre de longueur.

La cage à barreaux est à privilégier pour son entretien facile notamment. Veillez à choisir une peinture spécifique pour les barreaux. En effet, le Cochon d’Inde peut être amené à ronger les cages, ce qui peut parfois se révéler toxique. Les cages en plexiglas et les terrariums sont à proscrire car ils ne ventilent pas assez, pouvant occasionner des troubles respiratoires chez le rongeur. Enfin, il est possible d’installer un parc à Cochon d’Inde, où il évoluera ainsi en semi-liberté et n’aura pas l’impression d’être enfermé. Pour cela, il faut disposer d’une certaine surface.

Du côté des accessoires, le Cochon d’Inde doit disposer d’une petite maison pour se reposer le jour (animal diurne), un coin dodo avec un petit coussin ou plus généralement un hamac, 2 gamelles de nourriture, une pour les granulés et une pour les légumes, ainsi qu’un biberon d’eau, des tunnels et tuyaux pour qu’il s’y cache ou s’y amuse. En outre, il est possible de lui mettre à disposition des rondins de bois et une polaire pour s’y emmitoufler.

Santé

Solide

Le Cochon d’Inde est habituellement assez résistant aux maladies à condition d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation qui respecte son régime. Cependant, il peut contracter plusieurs maladies au cours de sa vie. D’une température corporelle de 37,5 à 39°C, celle-ci peut être autre s’il contracte des maladies parfois mortelles.

C’est le cas parfois de la diarrhée qui occasionne une déshydratation importante. Sans une réaction rapide, le Cobaye meurt en quelques jours seulement. La Coccicidiose est un parasite unicellulaire qui peut s’attrape lorsque votre cobaye mange des aliments ayant trempés dans des matières fécales.

L’entérotoxémie est mortelle pour votre cobaye. Des bactéries se développent dans la flore intestinale de votre rongeur. Cela sécrète des toxines qui attaquent la muqueuse. Comme beaucoup de rongeurs, votre Cobaye peut souffrir d’une malocclusion dentaire. Au niveau urinaire, le Cochon d’Inde peut souffrir d’urolithiase qui correspond à la présence de calculs dans ses voies urinaires. Il peut aussi développer une insuffisance rénale, dont il est assez sujet. Enfin, des maladies plus connues comme le diabète sucré peuvent se développer, mais aussi le Coryza, des carences en vitamines C et des tumeurs.

Espérance de vie

Minimum : 7ans

Maximum : 8ans

Alimentation

Le Cochon d’Inde a des besoins bien particuliers en matière de nourriture. C’est un herbivore strict. A ce titre, il doit ingérer un maximum de protéines, glucides, lipides, minéraux et vitamines. Sa ration en légumes doit représenter un dixième de son poids total. Le foin doit lui être donné en continu. Au-delà de son caractère alimentaire, le foin permet au Cochon d’Inde de se faire les dents. Ainsi, son régime alimentaire se compose de foin, de légumes et de granulés pour la vitamine C. En effet, comme l’humain, il ne la synthétise pas.

De nombreux légumes sont admis, à condition qu’ils soient donnés en petite quantité et introduits progressivement. C’est le cas de l’aubergine, de la carotte, du concombre, du navet, de l’endive, de la salade, du poivron, de la tomate, de la courge, de la pomme, de la banane, du melon, de l’abricot… En revanche, certains aliments sont à éviter en raison de leur toxicité et de leur dangerosité. L’ail, l’avocat, le haricot, la noix de coco, la laitue, l’oignon, les figues ou encore la sauge ne sont pas tolérés.

Entretien et hygiène

Plus le Cochon d’Inde possède un poil long, plus un soin régulier est important. En effet, les poils longs nécessitent un brossage quotidien. Une fois par semaine pour les autres types de poils. Cependant, il n’est pas obligatoire de laver le Cobaye, sauf si les poils ont été souillés par des excréments.

Il sera important de couper régulièrement les griffes du Cobaye, car il ne s’en sert pas beaucoup et n’y prête guère attention. Il faut s’attacher à vérifier les dents du Cobaye, indispensable à sa bonne santé. La litière du Cochon d’Inde doit être changée 2 à 3 fois par semaine. Car du fait de sa petite vessie, le Cobaye ne se retient pas beaucoup et multiplie les besoins.

Prix et budget

Prix d’achat

Mini 10€

Maxi 20€

Le prix d'achat d'un Cochon d’Inde se situe environ entre 10€ et 20€.

Coût d'entretien annuel

Mini 100€

Maxi 200€

Le coût d'entretien annuel d'un Cochon d’Inde se situe entre 100€ et 200€.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de l'espèce Cochon d’Inde !