Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les objets dangereux pour la gerbille

Très agréable rongeur, votre gerbille possède de nombreux atouts à faire valoir. Elle est sensible, attachante, sociable et plutôt vive. Elle aime aussi disposer d’espaces pour se divertir tout au long de la journée. Ainsi, elle peut éventuellement sortir de sa cage et profiter du sol de votre maison. Dans ce cas, vous devrez probablement prendre quelques précautions pour ne pas mettre la vie de votre animal en danger. Voici nos explications et nos conseils.

Au même titre que certains aliments, quelques objets sont qualifiés de dangereux pour votre gerbille. Certains peuvent même être « toxiques » en cas d’ingestion. Alors, si vous envisagez de laisser sortir à l’air libre, dans votre domicile, cette petite boule de poils, vous devrez anticiper et faire attention à ce que vous laissez traîner.

Des objets dangereux à l’intérieur de sa cage

Oubliez tout objet volumineux, qui pourrait représenter un danger dans le cas où il tomberait sur votre gerbille. Cela pourrait l’écraser et donc la tuer. Ne placez également pas trop d’objets en hauteur. Cela pourrait augmenter les risques de chute, et donc de blessures plus ou moins graves. Enfin, évitez les objets coupants.

Dans sa cage, votre gerbille déambulera sur une litière. Cette dernière doit être adaptée. Comme chez tous les rongeurs, vous oublierez rapidement de lui installer une litière en copeaux de bois. Elle s’avère nocive. Idem, ne choisissez pas du papier journal. En revanche, vous devez opter pour une litière végétale, de lin, de maïs ou de chanvre, voire une litière en cellulose ou de coton. Même si cette dernière peut être particulièrement chaude l’été.

En qualité d’objet, on peut évoquer non sans mal les accessoires comme les gamelles pour l’eau de votre gerbille. Gamelle à éviter puisqu’elle peut rapidement se renverser, et rendre impropre la consommation de l’eau. Vous opterez plutôt pour un biberon.

Des objets dangereux à l’extérieur de sa cage

Une fois dehors, votre gerbille pourrait courir de nombreux dangers. Ainsi, elle devra avant tout évoluer dans un environnement propre, nettoyé et désinfecté. Petit rongeur, il n’en demeure pas moins fragile et susceptible de développer plusieurs pathologies.

Vous veillerez également à cacher les fils électriques qui jonchent les murs et parfois vos sols. Curieuse de nature, votre gerbille ne se fera pas prier pour grignoter un ou 2 fils qui traînent. Attention à l’électrocution, qui guette.

En parallèle, veillez à ce qu’elle ne puisse pas atteindre un sac poubelle, un sac plastique ou tout autre contenant « creux ». C’est le cas aussi des vases, des tiroirs. Elle pourrait ne pas s’en sortir par elle-même, et donc risquer, dans certains cas, de finir…à la poubelle.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Si votre gerbille a la liberté de vagabonder dans une pièce de votre maison, elle ne doit pas pouvoir aller partout. Des pièces sont trop dangereuses pour elle. Ainsi, vous ferez en sorte de boucher les dessous de portes et vous tâcherez de bien les fermer. Il en va de même pour les fenêtres, qu’il faudra bien fermer. C’est autant valable pour l’empêcher de fuir que pour réduire le risque de courant d’air qui pourrait faire tomber malade votre rongeur.

Si la pièce où votre gerbille peut s’amuser comporte un radiateur, ce dernier ne doit pas être trop chaud l’hiver. A son contact, votre animal peut se brûler gravement.

En parallèle, évitez de mettre en relation votre gerbille en liberté et un autre animal de compagnie, comme un chien ou un chat. Cela pourrait parfois mal finir. Mieux vaut ne prendre aucun risque.

Enfin, vous ferez particulièrement attention que votre animal n’entre pas en contact avec des produits chimiques, qu’elle n’aille pas dans un lavabo ou bien encore qu’elle ne s’amuse pas dans votre canapé-lit. Si le mécanisme venait à le refermer, elle se retrouverait écrasée.

Ces plantes toxiques chez votre gerbille

Ce ne sont pas des objets à proprement parler, mais les plantes peuvent être aussi dangereuses qu’un fil électrique. L’ingestion de celles citées ci-dessous peut conduire votre gerbille au décès. Ainsi, vous devrez éviter de la faire entrer en contact avec : azalée, anthurium, aloé, bouton d’or, colchique, dieffenbachia, fougère, jacinthe, lierre, manioc, muguet, narcisse, primevère, sauge, violette.

Enfin, concernant les aliments dangereux, vous en retrouverez toute une liste en cliquant ici.

A lire aussi : "Les accessoires indispensables pour la cage d'une gerbille"

En résumé

Mettre votre gerbille en liberté dans votre foyer est un excellent moyen de la combler de joie. Cependant, de nombreuses précautions doivent être prises afin de réduire les risques de blessures ou de décès. En effet, chaque objet peut représenter un danger pour ce très petit rongeur. Des câbles électriques en passant par les plantes, jusqu’au mobilier, aux vases, aux sacs poubelles ou bien encore aux produits chimiques. Vous devez aussi faire attention qu’elle ne puisse aucunement s’échapper de la pièce où elle se trouvera en liberté. Sauf si vous ne voulez plus la retrouver un jour…

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !