Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes de la gerbille

Illustration : "Les maladies courantes de la gerbille "

Malgré une alimentation saine et équilibrée, mais aussi un habitat bien entretenu et une vie épanouie, votre gerbille peut tomber malade durant sa courte vie. Il est important de déceler les signes pour agir au plus vite et éviter, dans certains cas, une issue fatale.

Malgré son statut de rongeur sain, votre gerbille est assez sensible aux infections bactériennes, virales et parasitaires. Comme tous les rongeurs, la moindre maladie peut lui être fatale.

Les signes d’une gerbille malade

Votre gerbille est sûrement malade si elle présente un des symptômes suivants :

  • Elle a le poil terne
  • Le derrière est souillé, suite à une diarrhée
  • Elle ne mange plus, maigrit
  • Elle reste prostrée dans un coin, ne bouge plus trop
  • Son ventre est gonflé
  • Elle a du mal à respirer
  • Elle présente des croûtes ou des plaies sur sa peau

Tous ces signes doivent vous amener à vite consulter votre vétérinaire.

Les affections musculo-squelettiques

La dermatite nasale

L’origine peut être diverse : le stress, une litière trop poussiéreuse, le surpeuplement. Si vous ne prenez pas assez soin de votre gerbille, elle sera sujette à cette dermatite nasale qui se manifeste par une rougeur cutanée qui peut dériver en croûte. Cette dermatite peut devenir chronique, ce qui engendre un pronostic sombre pour votre gerbille. Le traitement consistera à nettoyer sa cage, à lui changer sa litière et en mettre une moins irritante. Vous devrez aussi faire en sorte de limiter son état anxieux. Votre vétérinaire prescrira sans doute un antibiotique ainsi qu’une désinfection locale à faire.

La teigne

La teigne est un parasite très contraignant pour votre gerbille et même pour vous, puisqu’elle peut vous être transmise. Votre rongeur présentera des zones dépilées sèches avant qu’elles ne dérivent vers un état de rougeur assez important. La face est la première zone touchée, avant les pattes et le tronc. Le traitement est à base d’énilconazole.

Une nécrose de la queue

Cela n’arrive que lorsque vous avez mal manipulé votre animal. La queue peut se rompre et favoriser une nécrose. De fait, il faudra amputer la partie de la queue atteinte.

La pododermatite

Les coussinets de votre gerbille sont attaqués par une irritation due souvent à la litière de sa cage. Des ampoules se forment sous ses pattes. Pour éviter que cela ne s’infecte, rendez-vous rapidement chez votre vétérinaire qui prescrira un traitement adéquat.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les maladies digestives

La malocclusion dentaire

C’est la maladie courante de tous les rongeurs. Elle a plusieurs origines : alimentaire, congénitale, traumatique. De fait, cela entraîne un amaigrissement de votre gerbille, qui se nourrira moins ou plus du tout. L’hypersalivation peut prendre le relais. Votre animal s’affaiblit, ce qui favorise l’apparition de bactéries. Le traitement consiste à tailler les dents toutes les semaines si la cause vient de là. Dans le cas d’une mauvaise alimentation, il conviendra de rééquilibrer le régime.

La salmonellose

Votre gerbille meurt dans 90% des cas. La salmonellose est transmissible à l’homme. Il vaut donc mieux la dépister rapidement afin de nettoyer tout l’habitat de votre rongeur et tenter de le sauver si possible. Votre gerbille présentera un amaigrissement, de l’abattement, une perte de poils et une diarrhée favorisant sa déshydratation. Parfois, aucun signe clinique n’est observé, mais votre gerbille meurt.

Les diarrhées

Malheureusement, les diarrhées sont souvent fatales à votre gerbille. En effet, elles peuvent venir d’une mauvaise alimentation, d’une bactérie ou d’un virus. Dans tous les cas, elle occasionne une importante déshydratation. Sans une réaction rapide, votre rongeur peut décéder en quelques heures.

Les maladies respiratoires

Les rhinites

La faute à un courant d’air, un changement de température brutal… votre gerbille aura le nez et les yeux qui coulent. Attention, cette maladie doit être différenciée de la dermatite nasale, qui présente des symptômes similaires. Le traitement consiste en une désinfection locale ainsi qu’une antibiothérapie.

Les maladies oculaires

La glande de Harder

Elle joue un rôle dans l’apparition de la dermatite nasale. Elle peut aussi s’hypertrophier. Votre vétérinaire pourrait choisir de l’exciser.

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à sa gerbille"

Les maladies nerveuses

L’otite

Son origine peut être d’ordre parasitaire, bactérien, d'un excès en cérumen ou d'une tumeur. Votre gerbille se déplace la tête penchée. Une intervention rapide est nécessaire pour que le traitement agisse et empêche des séquelles irréversibles.

Les tumeurs

Elles atteignent souvent les gerbilles d’âge avancé. Ainsi, on peut en trouver dans toutes les régions du corps. Elles sont souvent malignes, notamment chez le mâle car elle se trouve souvent sur sa glande ventrale. Souvent, l’euthanasie est recommandée, car la gerbille, trop vieille, a peu de chance de se réveiller.

0 partage

4 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 11/11/19

    Bonjour très bon guide mais je ne trouve toujours pas la maladie qui a tuer mes gerbilles????????????

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 08/05/20

    Bonjour est ce que vous saviez si les moustiques sont dangereux pour les gerbilles ?

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 31/05/20

    Mais comment puis je l authanasier, je ne peux plus la toucher trop peur de lui faire mal j'aimerais lui mettre quelque chose dans son biberon. Elle aura 4 ans en septembre et ça tumeur est très grosse, elle a difficile à marcher

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 28/06/20

    Peut être peux tu trouver un peu d'éther... Pour lui permettre de s'endormir sans souffrir

     Répondre  Signaler


Articles en relation