Les aliments dangereux et toxiques pour les poules

Illustration : "Les aliments dangereux et toxiques pour les poules"

Il est parfois difficile de s'assurer que vos poules ont une vie saine et heureuse au sein du poulailler. Il y a de nombreux aspects différents à prendre en compte chaque jour, comme bien sûr la nourriture. Vous serez surpris d’apprendre qu’il y a un bon nombre d’aliments déconseillés, voire toxiques, pour les poules. Si une exposition mineure à certaines toxines ne risque pas de causer trop de troubles, de grandes quantités peuvent entrainer de graves problèmes de santé et parfois même, malheureusement, la mort.

Les poules peuvent instinctivement éviter les plantes toxiques, mais certains aliments, même mauvais pour la poule, sont très appétissants. Afin de vous aider à ne jamais rencontrer ce problème, Woopets liste pour vous les aliments qu’il ne faut pas donner à vos poules.

Puis-je nourrir mes poules avec des déchets de cuisine ?

En général, les poules de basse-cour mangent aussi les restes de nourriture du ménage. Elles aiment la majorité des épluchures et des restes de légumes, mais tous les restes de tables ne sont pas forcément bons pour les poules et peuvent nuire à la ponte et surtout à leur santé. Vos poulettes ne sont pas des poubelles sur pattes. Nourrir vos poules d’une petite quantité de restes de tables sous forme de friandise n'est pas nocif pour elles, mais ils ne doivent pas dépasser 30 % du total de l’alimentation de vos poules. Évitez les restes de viandes et plats en sauces, et privilégiez les légumes ou plus généralement tout ce qui est vert. À défaut de traiter vos déchets organiques, votre poule peut vous débarrasser de toutes les mauvaises herbes du jardin !

Les aliments interdits pour les poules

Les poules ont normalement tendance à laisser de côté ce qui n’est pas bon pour elles. Cependant, il vaut mieux être prudent et éviter les aliments suivants :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Ail, échalotes, oignons : les oignons et autres bulbes peuvent être nocifs pour les poules. Ils affectent leurs globules rouges et peuvent provoquer une anémie hémolytique comme des corps de Heinz.
  • Haricots crus : Les haricots crus ou secs non cuits contiennent de la phytohémagglutinine, qui est toxique pour les poules.
  • Avocats : La peau et les noyaux des avocats contiennent de la persine, qui est toxique pour les poules.
  • Les agrumes : l’acide (des fruits ou des épluchures d’oranges et de citrons) est mauvais pour la poule.
  • Pommes de terre germées : les germes contiennent de la solanine qui est toxique pour les poules.
  • Épluchure de pommes de terre crues : Les peaux de pommes de terre vertes crues contiennent aussi de la solanine.
  • Tous les restes de plats qui ont contenu de la mayonnaise : risque de salmonellose, votre poule ne sera pas affectée, mais les bactéries seront présentes dans les œufs.
  • Noix non écalées : comme les noisettes et les noix de pécan.
  • Poireaux
  • Épluchures de bananes
  • Feuilles de rhubarbe
  • Sucreries

Faites aussi attention à ne pas nourrir vos poules avec des aliments moisis, qui peuvent les tuer ou leur nuire. Ne donnez aux poules aucun aliment contenant du sel, du sucre, du café ou de l’alcool.

Notez aussi que les épluchures contenant des restes de pesticides peuvent aussi être problématiques. Les agents chimiques peuvent même finir dans les œufs. Les plants de tomates sont aussi dangereux.

Les aliments à donner avec modération à vos poules

Vous pouvez éventuellement donner à vos poules des haricots cuits, car ils auront perdu la toxine dangereuse, mais assurez-vous qu’ils soient bien cuits, car la phytohémagglutinine est toujours mortelle pour les volailles.

Les épinards peuvent interférer avec l'absorption du calcium, essentiel à la poule, notamment pour former les coquilles d’œufs.

La laitue iceberg a peu de valeur nutritive et peut provoquer des diarrhées si elle est ingérée en trop grande quantité.

L'ail et les oignons sont acceptables en petites quantités, mais les œufs pourraient avoir un goût bizarre.

Le riz ou les pâtes et le pain à base de farines autres que de blé doivent également être limités. Les amidons blancs peuvent causer des troubles digestifs importants chez la poule.

Que faire si ma poule a mangé des aliments dangereux ?

La première chose à faire est de détecter les signes. Si votre poule est apathique, qu’elle tente de régurgiter ou qu’elle est atteinte de diarrhée sévère ; c’est sûrement le signe d’une intoxication alimentaire. Consultez immédiatement votre vétérinaire qui sera le seul à pouvoir faire quelque chose.

A lire aussi : Donner des graines de lin aux poules

Malheureusement, une poule qui a picoré un aliment toxique voit sa santé se détériorer rapidement. Par exemple, après la consommation de trois ou quatre haricots crus seulement, la toxine progresse très rapidement, la mort pouvant survenir en une heure à peine.

Parfois, ce n’est pas la toxicité de l’aliment qui est en cause. Votre poule n’a pas de dents, la nourriture qu’elle picore « tout rond » est d’abord stockée dans son jabot puis broyée dans son gésier (à l’aide de petites pierres appelées grit) pour finir digérée dans son intestin. Un aliment trop gros ou trop dur peut donc rester coincé. Elle tentera alors de le recracher en étirant son cou tout en ouvrant son bec. Si elle n’y parvient pas toute seule et que ce comportement persiste, contactez votre vétérinaire.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !