Préparer l'arrivée de son oiseau de compagnie

Illustration : "Préparer l'arrivée de son oiseau de compagnie"

Comment bien accueillir son oiseau de compagnie à la maison ? Quels sont les préparatifs à effectuer pour que votre futur compagnon à plumes s’acclimate le plus facilement possible à son nouvel environnement ? Voici quelques conseils pour vous y aider.

Prendre la décision de faire l’acquisition d’un oiseau de compagnie est la première étape. La seconde consiste à choisir son oiseau (son espèce, le nombre d’individus…). La suivante est de faire en sorte que toutes les conditions soient réunies pour que l’animal soit le moins perturbé possible en découvrant son nouveau foyer. Autrement dit, il s’agit de préparer l’arrivée de son animal de compagnie.

Préparer la cage de son oiseau de compagnie

Vous projetez d’élever votre oiseau de compagnie en cage, dans une volière ou lui consacrer toute une pièce ? Bien entendu, plus l’animal aura d’espace pour déployer ses ailes, voler ou grimper, mieux ce sera pour son bien-être. Quoi qu’il en soit, ce choix dépend de la taille de l’oiseau, de son espèce et du nombre.

La forme et la configuration de la cage ou de la volière sont également des critères importants. Par exemple, on privilégiera les modèles bâtis en hauteur pour les perroquets, qui ont tendance à grimper. Les passereaux, en revanche, auront besoin d’une cage de grande largeur pour leur permettre d’effectuer leurs envols horizontaux.

Pensez aussi au nombre d’oiseaux que vous vous apprêtez à accueillir ou que vous prévoyez à plus long terme. Le pire scénario serait d’avoir une cage surpeuplée, car cela favoriserait la propagation de maladies et exposerait les oiseaux au stress.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

N’oubliez pas non plus de bien nettoyer la cage et ses accessoires avant d’y placer votre ou vos oiseau(x) de compagnie. Rincez-la abondamment pour retirer toute trace de produit de nettoyage, celui-ci comportant un risque de toxicité pour votre animal. Il en va de même pour les mangeoires, abreuvoirs, perchoirs, abris, baignoire, niches et autres accessoires agrémentant la cage.

L’aider à s’adapter à son nouvel environnement

A l’arrivée de votre oiseau à la maison, vous devrez réaliser une opération délicate qui est son placement dans sa nouvelle cage. Vous devez procéder sans geste brusque, car l’animal, déjà stressé par le trajet et le fait d’avoir quitté son environnement initial, doit éviter tout traumatisme supplémentaire. Par précaution, fermez toutes les portes et fenêtres de la pièce où se trouve la cage.

Les abreuvoirs et mangeoires sont à remplir avant la venue de l’oiseau, et ce, pour éviter de le déranger inutilement. Il aura besoin d’un maximum de calme les premiers jours, le temps de s’adapter à ce cadre de vie qui lui est totalement étranger : l’endroit lui-même, mais aussi les bruits, les lumières, etc.

Si vous avez d’autres animaux à la maison, tenez-les éloignés de l’oiseau car ils risquent d’aggraver son stress. Le mieux serait qu’il soit isolé durant les premiers jours.

Les premiers jours

Petit à petit, votre oiseau de compagnie va se familiariser avec son nouveau monde. Laissez-lui le temps de s’acclimater et rassurez-le par votre présence, sans être trop intrusif.

Emmenez-le chez le vétérinaire pour que celui-ci procède à un examen complet et profitez-en pour faire le plein de conseils de la part du spécialiste.

A lire aussi : Choisir un oiseau de compagnie

A la maison, une fois l’oiseau apprivoisé et la confiance installée (cela prend évidemment beaucoup plus qu’une poignée de jours), vous pourrez le sortir de sa cage de plus en plus souvent. Toutefois, ne le laissez jamais voler dans la pièce (fermée) sans surveillance, car il y a risque d’accident : petits objets pouvant être avalés, appareils électriques, plantes ornementales toxiques…

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation