Syndrome de la queue de cheval chez le chien

Illustration : "Syndrome de la queue de cheval"

Affection particulièrement handicapante, le syndrome de la queue de cheval apparaît notamment chez les chiens de grande taille.

Le syndrome de la queue de cheval englobe l’ensemble des symptômes liés à la destruction des racines nerveuses du bas du dos du chien, dans la portion de la moelle épinière la plus proche de la queue, formant ce qu’on appelle la queue de cheval.

Syndrome de la queue de cheval chez le chien : présentation

Le syndrome de la queue de cheval chez le chien désigne l’ensemble des manifestations engendrées par la dégénérescence d’un groupe de racines nerveuses situées dans la région appelée « queue de cheval ». Cette dernière se situe principalement sous la moelle épinière, dans les zones lombaires, du sacrum et du coccyx.

En règle générale, ce sont les chiens de grande taille qui sont les plus touchés par le syndrome de la queue de cheval.

Très handicapante pour le chien qui en souffre, cette affection provoque de vives douleurs et empêche l’animal de se déplacer normalement. Dans certains cas, elle peut même lui interdire tout exercice, même léger.

Les symptômes du syndrome de la queue de cheval chez le chien

Au stade initial, l’animal peut éprouver du mal à passer de la posture couchée à celle debout. Ensuite, il peut ressentir des douleurs au moindre effort physique et se mettre à boiter. Il peut également manifester son inconfort lorsqu’on le touche au niveau du bas du dos. Le chien peut aussi être douloureux lorsque sa queue est manipulée.

Dans certains cas, le chien devient incontinent, et ce, de manière de plus en plus fréquente. En effet, les nerfs contrôlant les sphincters de la vessie se trouvent eux aussi dans la queue de cheval.

Les principales causes

Les causes récurrentes du syndrome de la queue de cheval chez le chien sont :

  • Affections osseuses ou nerveuses : tumeurs et infections touchant les os ou les nerfs du bas du dos.
  • Dysplasie de la hanche : en favorisant l’apparition d’une hernie discale, la dysplasie de la hanche peut contribuer au développement de ce syndrome.
  • L’âge : chez certains chiens séniors, des formations osseuses de type « bec de perroquet » peuvent apparaître sur les vertèbres, provoquant la destruction des nerfs et donc le syndrome de la queue de cheval. Cette cause est facilement identifiable à l’aide d’une radiographie.
  • L’hérédité : certaines races présentent une prédisposition à cette affection, notamment le Berger Allemand, le Rottweiler ou encore le Golden Retriever.
  • Accidents : des traumatismes peuvent donner lieu à des fractures au niveau des vertèbres et à la destruction des racines nerveuses de la région de la queue de cheval.

Traitements et solutions

Si des symptômes cités plus haut apparaissent, il est capital d’emmener son chien chez le vétérinaire le plus vite possible, car le diagnostic du syndrome de la queue de cheval est assez compliqué et peut parfois nécessiter des examens complémentaires comme un scanner. Une prise en charge rapide permet de limiter les dommages causés par la destruction des racines nerveuses.

Selon la gravité de l’atteinte, le traitement consiste à :

  • Soulager l’arthrose et limiter la douleur
  • Agir sur la tumeur ou l’infection si une telle cause a été détectée
  • Opérer : agir chirurgicalement sur la compression des racines nerveuses affectées
  • Aider le chien dans ses déplacements en l’équipant d’un harnais de soutien ou d’une fauteuil roulant adapté

Révision vétérinaire

Mathilde Decuyper

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !