Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les sentiments du chien

Un bouleversement dans la vie de votre chien entraîne une réaction de sa part. De la peur, de la colère, de l’incompréhension, de la tristesse… Peut-on pour autant parler de sentiments ? Comment se manifestent-ils ? Comment les interpréter ? Nos réponses et nos conseils.

Votre chien éprouve de la crainte, de la peur. Il possède peut-être des phobies. Il saute de joie en vous voyant, remue la queue. Pas de doute, votre chien est doté d’une sensibilité et fait preuve d’émotion. Pour autant, peut-on considérer que ces émotions débouchent sur des sentiments ?

Sentiment ou émotion ?

L’émotion naît dans le système limbique chez les humains et les animaux. Votre chien n’est pas différent de vous sur ce point. Il ressent pléthore d’émotions. De la tristesse, de la peur, de la crainte, de la joie. Il sent votre indifférence ou, au contraire, votre extrême présence. Il ressent de l’attirance pour une chienne en chaleur et possède un côté protecteur envers ses petits. Votre chien est émotif, sensible. Est-il pour autant sentimental ?

Les sentiments viennent du conscient de l’être humain. Ils sont la conséquence des émotions ressenties. De nombreuses études ont permis d’en conclure que le sentiment, au sens propre du terme, c'est-à-dire être capable de traduire physiologiquement les émotions, ne pouvait être associé aux chiens.

En réalité, si l’émotion de votre chien se traduit par une ressemblance extrême à certains sentiments de l’être humain, elle n’est que la conséquence de la capacité d’éponge de votre animal. Grâce à l’éducation, l’apprentissage, votre chien vous renverra des émotions souhaitées, que vous pouvez confondre avec des sentiments.

Comprendre les émotions du chien

Plusieurs facteurs permettent d’identifier très facilement l’émotion de votre chien.

A lire aussi : "Les 5 sens du chien"

  • Lorsqu’il remue la queue en voyant son maître, il ressent de la joie. Cela peut être le cas lorsque vous rentrez à votre domicile. Votre chien va sautiller. Tout comme cela peut signifier sa joie d’aller se promener.
  • Selon certaines études, votre chien pourrait ressentir de la jalousie. Personne n’en est certain. Cela se manifesterait plutôt par de la frustration, sous forme d’agressivité parfois ou la fugue dans d'autres cas. Cela peut intervenir lorsqu’un bouleversement touche votre famille, avec l’arrivée d’un nouveau-né, ou d’un autre chien. En faisant preuve d’un peu plus d’indifférence, votre chien pourrait donc bien se sentir jaloux
  • Les aboiements sont également un bon indicateur de l’état émotionnel de votre chien. Il n’y a qu’à écouter sa fréquence. Votre chien peut ainsi manifester de la peur, de l’anxiété, de l’angoisse. Il peut prévenir d’un danger ou d’un souci chez lui. Il peut bien évidemment montrer sa colère, sa frustration, sa détermination.
  • Votre chien exprime bien souvent sa peur de multiples façons. Il se renferme, se lèche au point de s’arracher une partie de son pelage. Il peut se mettre à uriner dans la maison.
  • Lorsqu’il se sent supérieur et qu’il perçoit la peur chez un humain ou un autre chien, votre chien devient dangereux, car dominant.

Comment réagir face à leurs émotions

Si le chien semble incapable d’exprimer des sentiments, il jouit d’une grande capacité d’analyse. Tous vos faits et gestes sont constamment analysés, observés, scrutés par votre animal de compagnie. Il vous connaît sûrement mieux que vous ne l’imaginez. Pour preuve, si vous vous levez et allez chercher une laisse ? Il saura que la promenade est proche. Il sautillera et montrera sa joie.

Le chien est très sensible aux émotions et aux ressentis de son maître. Il sait s'il est aimé et il peut souffrir d'être négligé par celui-ci. Plus qu'un chimpanzé, l'un des mammifères avec lequel nous partageons une grande partie de notre patrimoine génétique, le chien comprend en quasi-totalité votre gestuelle !

De votre côté, vous devez percevoir toutes les émotions de votre chien grâce aux nombreux signaux qu’il émet. Vous devez répondre à ses besoins. Le rassurer en cas de peur, le caresser. Leur sensibilité est exacerbée. En cela, il est comme vous.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !