Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Préparer son chien à l’arrivée d’un nouveau-né

L’arrivée d’un nouveau-né à la maison est l’un des évènements les plus heureux et les plus émouvants qui soient dans la vie d’un couple. Il s’accompagne de grands changements, pas seulement pour les futurs parents, mais aussi pour le chien de la famille. Afin que ses premiers contacts avec l’enfant et leur cohabitation se déroulent de manière positive, il est nécessaire de bien préparer ce grand moment.

Avec l’annonce de la grossesse et la perspective de l’arrivée d’un enfant à la maison, des préoccupations se posent inévitablement face aux futurs parents qui ont un chien. L’animal va-t-il voir la venue du bébé d’un mauvais œil ? Se montrera-t-il agressif à l’égard du nouveau-né ? Sera-t-il jaloux ?

N’attendez pas la naissance de votre enfant pour bouleverser la vie de votre chien. Il s’agirait alors du meilleur moyen de créer de l’anxiété, de l’angoisse et du stress à votre chien. Cet état de choc psychologique pourrait entraîner pléthore de réactions non maîtrisables par vous. Cela pourrait même mettre en danger votre bébé.

Le chien peut-il être jaloux de l'arrivée du bébé ?

La jalousie, justement, est un sentiment que nous transposons souvent sur les chiens, alors qu’il n’a pas lieu d’être ici. Le chien ne risque pas d’être jaloux de l’enfant, mais plutôt d’être déstabilisé par tous les chamboulements associés à cet épisode peu banal de sa vie. Voilà qui tord donc le cou à cette idée reçue, qui est d’ailleurs loin d’être la seule autour de ce sujet. Nous nous proposons donc de vous aider à les dépasser et à apaiser vos inquiétudes à l’approche de la rencontre entre votre bébé et votre chien, à travers les quelques conseils qui suivent.

Préparer l’arrivée du bébé bien en amont

Votre chien ne doit pas sentir une rivalité naître entre votre bébé et lui. Votre chien aime la routine et ne perçoit pas d’un très bon œil le changement de ses habitudes. Néanmoins, en procédant délicatement, vous parviendrez à modifier certains comportements.

En premier lieu, bien avant l’arrivée de votre bébé, vous devez commencer à l’habituer d’un environnement qui sera quoiqu’il arrive modifié. Par exemple, faites-lui découvrir la nouvelle chambre du bébé. Il faut qu’il s’imprègne de cet univers particulier. En revanche, interdisez-lui de déplacer quelconque objet ou d’en emporter un avec lui. N’hésitez pas à le récompenser par des friandises, un jouet ou des caresses. Vous pouvez également acheter des jouets pour ne pas que votre chien ne prenne, à l’avenir, ceux de votre enfant.

Si votre chien a pour habitude de dormir dans votre chambre, vous devrez songer à installer son panier dans un autre endroit de la maison. Car durant les premiers mois, il se pourrait que votre enfant dorme à vos côtés. Là aussi, votre chien ne doit pas se sentir mis à l’écart. Habituez-le à s’installer dans son nouvel endroit et récompensez-le à chaque fois qu’il s’y trouvera.

Lui laisser le temps de s’adapter

L’arrivée d’une nouvelle personne dans la famille est un fait peu banal pour le chien. Il l’est encore moins lorsqu’il s’agit d’un nouveau-né. Cet évènement s’accompagne inévitablement de profonds changements à la maison, et donc au niveau des repères et des habitudes du chien.

Lui qui était le centre de toute l’attention du couple va devoir s’habituer à « partager la vedette » avec l’enfant. Vous devez faire en sorte que cela ne soit pas associé à un sentiment négatif chez l’animal. Dans cette démarche, la clé de la réussite réside dans votre capacité à agir de manière progressive avec le chien. Celui-ci doit être confronté graduellement à chaque aspect de ce bouleversement :

A lire aussi : "Préparer son chien à l'arrivée d'un bébé"

  • Il faut l’habituer petit à petit aux nouvelles restrictions : barrières de sécurité, portes fermées, interdiction d’accéder à la chambre du bébé. Un « non » ferme, accompagné d’une récompense, permet de l’y préparer sereinement plusieurs semaines avant l’accouchement. Il en est de même pour les objets destinés à l’enfant et qu’il ne devra absolument pas toucher pour des raisons évidentes d’hygiène et de santé.
  • Votre chien doit aussi être progressivement habitué à se voir accorder moins d’attention et de temps de votre part. A l’arrivée du nouveau-né à la maison, vous vous consacrerez davantage à ce dernier au détriment de l’animal. Il ne s’agit toutefois pas de le délaisser : les promenades, repas, soins, jeux et câlins ne sont surtout pas à négliger. Autrement, le comportement du chien risque d’en être affecté. Faites-lui comprendre que ce n’est pas à lui de décider de ces moments d’échanges, mais bien à vous.
  • Il n’est pas rare que l’on suggère de donner au chien un vêtement du bébé imprégné de son odeur afin que celui-ci s’y familiarise. Le principe est juste, mais la manière de procéder n’est peut-être pas la plus efficace. Lui présenter les couches souillées non plus. Il serait plus judicieux que le chien puisse découvrir l’odeur de l’enfant venant de naître sur les vêtements du père, par exemple, au retour de celui-ci de la maternité. Votre animal sera ainsi moins brusqué par cette nouvelle signature olfactive et réagira bien mieux lorsqu’il la percevra directement sur le bébé.

L’arrivée du nouveau-né à la maison : organiser les « présentations »

Pour que le premier contact entre le chien et l’enfant soit une expérience positive, il faut que ce moment soit le plus calme possible. Théâtraliser cette rencontre et l’entourer d’effusions de joie peut stresser ou surexciter votre toutou. Il y a alors de grandes chances que ces sensations l’animent à chaque fois qu’il est mis en relation avec votre bébé.

Comme indiqué précédemment, tendez, au préalable, un vêtement du bébé à votre chien qui aura le loisir de le renifler et de s’imprégner d’une odeur alors inconnue. En parallèle, câlinez-le et montrez-lui votre attention. Il considèrera que l’odeur de votre bébé est une bonne chose. A son arrivée proprement dite, votre chien aura déjà connaissance de l’odeur de votre bébé. Il tentera de s’en approcher. Permettez-lui uniquement s’il fait preuve de calme.

Plutôt que d’emmener votre enfant à lui, laissez le chien prendre le temps de s’en approcher de sa propre initiative. Sa curiosité naturelle le poussera rapidement à le faire. Soyez détendu(e), mais prudent(e) lors de cette rencontre, observez attentivement la réaction du chien, procédez doucement et présentez l’enfant du côté de ses jambes (plutôt que la tête). Il est important de récompenser le bon comportement du chien durant ces présentations de manière à en renforcer le caractère positif dans son esprit.

Votre chien doit vivre le quotidien de votre bébé

Ne laissez pas votre chien livré à lui-même, à l’abandon. Laissez-le vous accompagner lorsque vous vous occupez de votre bébé. Par exemple, vous pouvez :

  • Laissez venir le chien à vos côtés lorsque votre bébé pleure. La sérénité affichée lui donnera confiance et enlèvera tout stress superflu.
  • Lorsque vous sortez votre bébé, laissez votre chien vous accompagner.
  • Quand votre bébé est allaité, permettez au chien d’être à côté de vous, au calme. N’hésitez pas à le récompenser de sa bonne tenue.

Ne jamais laisser votre enfant seul avec votre chien

Même si votre chien est le plus gentil du monde, vous ne devez en aucun cas laisser un bébé seul en compagnie de votre chien. En effet, votre bébé pourrait effectuer un geste que le chien considèrera comme déplacé. Ce dernier pourra réagir en conséquence. Il pourra croire que votre bébé veut jouer alors que ce n’est pas le cas.

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • denise simonin a écrit : 23/08/16

    quand mon fils est né mon mari faisait sentir ses vetements a notre chien quand je suis rentre de la maternite avant de le sortir de la voiture j ai longuement caresser mon chien puis j ai mis mon fils nu au sol et j ai laisser mon chien le sentir et le lecher j avoue que j avais un peu peur mais quand mon petit bout de chou a eclater de rire a seulement 3 jours j ai compris que c etait gagne ça la été ils se sont aimé comme des fous si on aime son chien il faut lui faire confiance mais reste prudent aussi

     Répondre  Signaler