Les états d'âme du chien

Illustration : "Les états d'âme du chien"

Les chiens éprouvent-ils, comme nous humains, des sentiments à proprement parler ? Quels sont leurs états d'âme ?

Les avis divergent parmi les spécialistes de la psychologie canine, mais tous s’accordent généralement à dire que nos amis à 4 pattes ressentent divers types d’émotions. Ils établissent clairement une nuance entre les sentiments et les émotions, ce qui est très important à comprendre ici. Les mécanismes ne sont pas les mêmes, ni leurs effets sur le comportement de l’animal. Tristesse, amour, attachement, amitié, jalousie, impatience, colère et joie font-ils partie de la palette d’états d’âme du chien ? On ne peut évidemment pas entrer dans sa tête pour y répondre avec exactitude, mais quelques pistes nous permettent d’en savoir un petit peu plus à ce sujet.

Les chiens auraient la sensibilité d’un enfant humain

C’est, en effet, ce qu’une étude réalisée aux Etats-Unis a permis de conclure. Elle a été menée par Gregory Berns, professeur en neuroéconomie à l’Université Emory à Atlanta (Etat de Géorgie).

Avec les autres membres de son équipe de chercheurs, incluant notamment le spécialiste de l’éducation canine Mark Spivak, il a soumis une douzaine de chiens à divers examens, principalement par IRM (imagerie par résonance magnétique).

Pour mieux cerner les réactions des chiens par rapport à certaines situations, il a procédé à l’analyse de leurs cerveaux en leur faisant passer un scanner spécialement adapté. 2 types de signaux de la main ont été envoyés à chaque chien durant l’examen par IRM, qui a montré que ces stimuli activaient une zone commune du cerveau chez les humains et les canidés : le noyau caudé.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

C’est cette région qui est sollicitée chez nous quand nous éprouvons de l’amour ou face à n’importe quelle situation engendrant une émotion positive. Chez nos compagnons à 4 pattes, le noyau caudé déclenche des émotions associées notamment à l’attachement. Il est stimulé quand le chien voit son maître revenir à la maison ou quand il perçoit l’odeur de la nourriture.

L’étude du professeur Gregory Berns vient donc prouver, s’il le fallait, que nos chiens ont bien des émotions et qu’elles se traduisent par des attitudes spécifiques. Le spécialiste a, par ailleurs, estimé que le degré de ces émotions canines était proche de celles d’un humain au stade de l’enfance. Quand on sait la variété et l’intensité des émotions qu’éprouvent les enfants, cela en dit long sur la personnalité de nos chiens.

Des émotions, des états affectifs complexes

Parallèlement, d’autres spécialistes de la psychologie canine insistent sur le fait que parler de sentiments chez le chien est inexact. C’est une forme d’anthropomorphisme (la projection de caractéristiques humaines sur un autre être vivant) qui conduit à des jugements imprécis.

A lire aussi : Mon chien est-il surdoué ?

On parle plutôt d’états affectifs complexes et, comme on l’a vu plus haut, d’émotions. Il s’agit de réactions de grande intensité par rapport à des situations données et donnant lieu à des manifestations physiques : par exemple, quand le chien a peur, il peut (en fonction des circonstances et de sa personnalité) fuir ou agresser.

Pour les défenseurs de cette thèse, les sentiments impliquent nécessairement la conscience de soi, chose qu’ils estiment inexistante chez les êtres autres que les humains.

0 partage

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 15/07/20

    La conscience de soi existe chez différentes espèces : les grands singes, les éléphants, les dauphins et orques, .....

     Répondre  Signaler


Articles en relation